Comment choisir sa cure de probiotiques ?

Préserver la richesse et l’équilibre entre les différentes espèces microbiennes intestinales, c’est essentiel pour avoir des intestins en bonne santé et renforcer la perméabilité intestinale. La prise de probiotiques permet de réintégrer les bonnes bactéries nécessaires au bon fonctionnement de nos intestins. 

Pour bien choisir sa cure de probiotiques, il faut faire attention aux 3 critères de qualité suivants : le nombre de souchesle nombre d’UFC*, et la fraîcheur !

1. Le nombre de souches : la présence de plusieurs souches différentes permet d’optimiser les synergies et l’action de chaque espèce dans le microbiote intestinal pour une plus grande efficacité.

Notre cure de probiotiques est composée de 8 souches, c’est à dire 8 espèces de bactéries appartenant à 2 grandes familles : les lactobacilles et les bifidobactéries, deux espèces de bactéries qui contribuent à la richesse et à l’équilibre du microbiote :

Les bifidobactéries : ces bactéries sont capables de franchir la barrière stomacale en résistant à l'acidité. Elles empêchent la croissance de bactéries pathogènes, stimulent la production d'anticorps et permettent la synthèse des vitamines hydrosolubles (B1, B2, B6, B12) au niveau intestinal (recommandé spécifiquement pour inflammation du colon, défenses immunitaires, constipations, diarrhées…)

Les Lactobacilles : les lactobacilles inhibent la plupart des germes pathogènes et assurent une protection contre les infections. Pour cela, ces bonnes bactéries forment une barrière physique qui empêche les germes de proliférer. 

 

2. Le nombre d’UFC (Unité Formant Colonie) correspond au nombre de germes présents dans une gélule. Plus il y a d’UFC, plus on augmente les chances qu’un nombre suffisant de bactéries arrivent vivantes dans l’intestin. Au cours de leur trajet dans le système digestif, certains micro-organismes ne survivent pas, notamment à cause de l’acidité. C’est pour cette raison qu’une importante concentration de bactéries optimise l’efficacité d’une cure de probiotiques.

 

3. La fraîcheur : les probiotiques sont des micro-organismes vivants et de ce fait, sont fragiles. La date de production est très importante. 6 mois après leur production, les probiotiques sont plus sensibles, notamment aux variations de température et une partie des germes vivant risquent de mourir avant leur consommation.

Pour fournir les produits les plus frais possibles, nous avons repensé toute la chaîne de production, 100% made in France, sans intermédiaire. Nous préconisons donc de consommer votre cure de probiotiques dans les 6 premiers mois. Si ce n’est pas le cas, il est très important de conserver votre cure au frais et d’ainsi en maximiser les bienfaits. 

DIJO.