Comment bien choisir son chocolat ?

Manger du bon chocolat avec DIJO

Issu des fèves de cacao, le chocolat a su séduire le cœur de tous ! Présent à toutes les occasions, le chocolat est-il bon pour la santé ? Le chocolat peut en effet avoir certaines vertus à condition de bien le choisir et de bien le consommer !

L’histoire du chocolat

Apparu il y a plusieurs siècles, le chocolat a subi de nombreuses modifications avant de devenir ce péché mignon. Les Aztèques et les Mayas ont été les premiers à l’utiliser comme boisson énergisante. En 1519, le conquistador Herman Cortes le découvre en Amérique et l’exporte en Espagne par la suite. Grâce au mariage d’Anne d’Autriche et de Louis XIII, il se fait ensuite connaître en France. C’est avec l’activité industrielle du début du XIXe siècle, que l’industrie chocolatière voit le jour !

Les différents types de chocolat

Il existe trois sortes de chocolat : le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc (bien que certains ne considèrent pas vraiment le blanc comme du chocolat puisqu’il ne contient pas de pâte de cacao). La principale différence entre les chocolats provient de leur teneur respective en cacao et de l’ajout ou non d’ingrédients comme le lait qui modifie leur composition nutritionnelle. Le chocolat blanc contient deux fois plus de sucre que le noir, tandis que le chocolat noir apporte plus de fibres et contient un peu plus de lipides.

Les vertus du chocolat

Euphorisant et antidépresseur, il est riche en « bonnes graisses », en sels minéraux et oligo-éléments comme le fer, le potassium ou le magnésium, qui sait nous redonner le moral en toute circonstance. Les chercheurs affirment que le chocolat possède de nombreuses vertus mais attention, pas tous les chocolats !

Comment choisir un bon chocolat ?

  • Se méfier du packaging

Règle numéro 1 pour choisir un bon chocolat : ne jamais se fier aux emballages. Les industriels utilisent toute une stratégie de couleurs, de mots, de noms pour attirer les consommateurs à acheter leurs produits plutôt qu’un autre.

  • Regarder la liste des ingrédients

La fabrication du chocolat nécessite seulement trois ingrédients : de la pâte de cacao, du beurre de cacao et du sucre, dans des proportions variables selon le type de chocolat (chocolat noir, au lait, blanc…). On peut éventuellement y ajouter du lait (pour le chocolat au lait par exemple) ou encore d’autres ingrédients  (amandes, noix, raisins…) pour les variétés de goût. Mais le chocolat ne nécessite pas l’ajout d’additifs ou d’autres substances ! La liste d’ingrédients doit toujours commencer par le cacao, signifiant qu’il est l’ingrédient principal. Évitez les chocolats dont la liste d’ingrédients commence par le mot “sucre” ! C’est souvent signe de mauvaise qualité, y compris nutritionnelle…

  •  Faire attention aux matières grasses utilisées

Le chocolat est naturellement composé de beurre de cacao, une matière grasse végétale obtenue à partir de fèves de cacao. Mais le beurre de cacao a tendance à être remplacé par des matières grasses végétales moins chères pour baisser les coûts : par du beurre de karité ou encore par la fameuse huile de palme…

Comment allier plaisir et santé ?

Le chocolat est l’aliment réconfortant par excellence : gras et sucré, il fond dans la bouche et apporte du plaisir et du réconfort. Et pourtant, de nombreuses personnes n’en achètent pas de peur de ne pas savoir s’arrêter ! C’est une grosse erreur, car c’est justement lorsque nous diabolisons un aliment que nous ne pouvons plus nous arrêter une fois que nous avons commencé à en manger. Accordez vous ce plaisir de manière raisonnable, et mangez du chocolat en conscience, en le savourant. Vous en mangerez naturellement beaucoup moins !