Comment réduire sa consommation de sucre ?

Comment réduire sa consommation de sucre ?

Une consommation trop importante de sucre est une source de déséquilibre de notre microbiote intestinal et engendre des problèmes de peau, de poids, de stress, de sommeil… Loin de nous l’idée de supprimer le sucre de notre vie : se faire plaisir en mangeant est justement une des clés d’une bonne alimentation !

LES 5 CONSEILS DE CÉcile PÉtureau POUR MIEUX GÉRER SA CONSOMMATION DE SUCRE :

#1 - Commencer sa journée par un petit déjeuner protéiné et riche en acides gras

Manger des produits riches en sucre (pain blanc, confiture, céréales…) risque d’entraîner une hypoglycémie réactionnelle et un coup de pompe 2h après votre petit déjeuner ! Des fruits le matin ? Oui, avec des oléagineux (amandes, noisettes, noix de cajou…) et/ou un yaourt au lait de brebis, de chèvre ou végétal sans sucre ajouté. Retrouvez nos conseils pour bien manger au petit déjeuner ici.

#2 - Du bon sucre

Bonne nouvelle, vous pouvez manger sucré, sans que ce ne soit néfaste pour votre santé ! Pour cela, vous pouvez opter pour le sucre des fruits (banane écrasée, fruits secs, compote de pommes...), le sucre de coco ou le sucre complet (rapadura ou muscovado). Le sucre blanc est à éviter le plus possible ! Et le miel ? Le miel a des vertus très intéressantes, en revanche il a un indice glycémique élevé, à l’exception du miel d’acacia. A consommer plutôt en « alicament », pour ses vertus antibactériennes et anti-inflammatoires.

#3 - Le bon moment de la journée

Le meilleur moment de la journée pour manger sucré est l’heure du goûter, car c’est le moment où il sera le mieux pris en charge par l’organisme. L’apport de sucre à ce moment de la journée va favoriser une bonne synthèse de sérotonine, cette fameuse hormone qui régule notre humeur et permet de contrôler les pulsions sucrées. Favorisez les sucres naturels (fruits frais ou secs), les produits non transformés (pain au levain au petit épeautre ou au sarrasin par exemple) et ajoutez-y une poignée d’oléagineux ou de la purée d’oléagineux pour ralentir l’absorption du sucre dans le sang.

#4 - Les pulsions

Que ce soit lié à nos émotions, à la fatigue ou encore au stress, il arrive parfois d’avoir des envies de sucre impérieuses. La consommation de sucre déclenche un sentiment de récompense et de plaisir immédiat (d’autant plus lorsque le sucre est raffiné), en agissant sur la synthèse de dopamine. C’est notamment pour cette raison que l’on dit que le sucre appelle le sucre. Alors comment gérer ? Faites vous plaisir en mangeant ce dont vous avez vraiment envie à l’instant T, même s’il s’agit de junk food. Dans ce cas, prenez votre temps et savourez ce moment sans aucune culpabilité. Vous verrez que votre corps se régule tout seul et que vous aurez naturellement envie que le repas qui suit soit plus léger.

#5 - Les smoothies et les jus de fruits

Les fruits sont très riches en fibres, vitamines, minéraux, et ont de nombreuses vertus pour la santé. Néanmoins sous forme de jus, ils perdent leurs fibres et ont un indice glycémique plus élevé que les fruits entiers, les fibres ralentissant le passage du sucre dans le sang. Les jus de fruits industriels sont à éviter : ils contiennent souvent du sucre ajouté et très peu de vitamines. Et les smoothies ou les jus à l’extracteur ? Oui, dès lors que vous y associez des légumes : 20 à 30% de fruits et 80 à 70% de légumes ! 


Cécile Pétureau - www.cecile-petureau.com

17 rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris

Retrouvez tous ses conseils sur sa page Instagram et Facebook !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés