Do & Don’t pour bien gérer son stress

Do & Don’t pour bien gérer son stress

Le stress peut être un sentiment très handicapant et il est parfois difficile d’en identifier les causes tant elles sont multi-factorielles. C’est une condition propre à chacun, qui peut s'avérer très prenante comme totalement inconsciente. Si pour beaucoup une vie sans stress reste utopique, celui-ci n’est pas une fatalité, et il est important d’identifier les causes de son stress afin de travailler dessus dans un premier temps. 

Si ces causes ne sont pas dissociables de votre mode de vie, il existe quelques astuces pour atténuer ce sentiment. Voici quelques do & don’t relatifs à la gestion du stress.

DO !

#1 - Étirez-vous

Si le conseil peut paraître banal, il est trop souvent négligé. Les bénéfices du yoga sur la gestion du stress ne sont plus à prouver, mais des séances régulières peuvent s’avérer relativement chronophages. Une séance d’étirement, le matin, suffit cependant à commencer la journée dans de bonnes conditions : associé à une bonne gestion de sa respiration pendant l’exercice, cela permet de mettre en route son corps, de soulager les tensions qui auraient pu s’accumuler pendant la nuit et tout simplement de se réveiller !


#2 - Mangez un encas

Le stress est souvent associé à la compulsion alimentaire, mais manger en période de stress peut être bénéfique si la prise alimentaire est raisonnée. Pour cela, on choisit un aliment rassurant à consommer dès le début de la période de stress afin de satisfaire son organisme et de s’accorder un moment de répit et de gourmandise. 

L’aliment phare de la gestion du stress, c’est la banane ! Des études ont démontré une consommation accrue du potassium par l’organisme en période de stress. Mangez une banane permettra donc un regain d’énergie et de potassium.


#3 - Intégrer les huiles essentielles

L’aromathérapie a fait ses preuves dans bien des domaines, et il n’est donc pas étonnant de voir qu’elle peut aussi nous soulager en période de stress et d’anxiété. Parmi les huiles les plus efficaces, on retrouve :

  • l’huile essentielle de camomille : pour ses vertus calmantes sur le système nerveux
  • l’huile de marjolaine : pour ses propriétés anxiolytiques
  • l’huile de menthe poivrée : en cas de fatigue nerveuse
  • l’huile essentielle de lavande : la “tout-terrain”, pour ses vertus apaisantes.

Par voie cutanée, par diffusion, en inhalation… Renseignez-vous toujours sur la meilleure façon d’utiliser vos huiles.


#4 - Mâchez un chewing-gum

D’après une étude parue en 2008, appuyée par d’autres par la suite, mâcher du chewing-gum soulage l’humeur négative et réduit le taux de cortisol, l’hormone du stress, élevé pendant une période de stress aigu. Il est facile d’en avoir toujours dans son sac, et il peut donc s’avérer être une bonne solution de secours pour les stressés et anxieux.

Attention cependant à bien choisir son chewing-gum, de préférence sans sucre, et à en consommer avec modération, car la grande majorité des chewing-gums sans sucre contiennent du xylitol, un édulcorant aux effets laxatifs lorsqu’il est consommé à très haute dose.

DON’T !

#1 - Tout garder pour soi

Le meilleur moyen d’accentuer son stress, c’est d’emmagasiner encore et encore, et de passer ses préoccupations sous silence. Rien de mieux pour intensifier le stress que de le garder pour soi. 

Outre l’effet libérateur d’en parler, ou de l’écrire, une discussion avec une ou plusieurs personnes extérieures à la situation stressante pourra vous apporter des réponses que vous n’auriez pas envisagées.


#2 - Contrôler l'incontrôlable

Par définition, il n’est pas possible d’avoir un impact sur l’incontrôlable. Si la/les situation(s) stressantes dépendent de choses qui ne sont pas de votre ressort, acceptez que la situation ne repose pas sur vos épaules et laissez la filer, nul besoin d’insister.


#3 - Négliger son sommeil

Inutile de chercher des solutions à son stress ou à sa situation stressante toute la nuit, puisqu’un manque de sommeil ne fera qu’empirer l’état de stress. Diminuer son temps de sommeil, c’est aussi diminuer sa capacité à penser de manière critique et objective, et sa capacité à prendre des décisions.

Les études le confirment, il existe un lien statistiquement significatif entre stress et mauvaise qualité / faible durée de sommeil.


#4 - S’auto-médicamenter

Quoi de pire que d’ingurgiter le premier médicament aux effets anxiolytiques laissé dans la pharmacie familiale depuis plusieurs années ? Toute nouvelle prise de médicaments doit être encadrée par un professionnel de santé, d’autant plus lors de phases de stress intense. Le stress chronique n’est pas à prendre à la légère et peut s’apparenter à une pathologie tout à fait légitime, il n’est donc pas insensé d’aller consulter lorsque la situation dépasse le supportable.


Sources :

[1] Nobuhiko, E., Hironaga, I., & Takao, A. (2020). Beneficial Effects of Yoga Stretching on Salivary Stress Hormones and Parasympathetic Nerve Activity. Consulté le 10 Septembre 2021, sur https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33239943/

[2] Scholey, A., Haskell, C., Robertson, B., Kennedy, D., Milne, A., & Wetherell, M. (2009). Chewing gum alleviates negative mood and reduces cortisol during acute laboratory psychological stress. Consulté le 10 Septembre 2021, sur https://doi.org/10.1016/j.physbeh.2009.02.028

[3] Ayaz, M., Sadiq, A., Junaid, M., & Ullah, F. (2017). Neuroprotective and Anti-Aging Potentials of Essential Oils from Aromatic and Medicinal Plants. Consulté le 10 Septembre 2021, sur https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28611658/

[4] Son, H., So, W., & Kim, M. (2019). Effects of Aromatherapy Combined with Music Therapy on Anxiety, Stress, and Fundamental Nursing Skills in Nursing Students: A Randomized Controlled Trial. Consulté le 10 Septembre 2021, sur https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31671873/