Exit ballonnements et flatulences !

Exit ballonnements et flatulences | DIJO l'expert du ventre, de la digestion et des probiotiques

On connaît tous cette sensation désagréable de ballonnements, voire de maux de ventre, que causent les flatulences. Bien souvent, on est dans un endroit qui ne peut pas laisser place au “laisser aller”, donc on se contient, et c’est pire !

Les gaz sont naturels et ne témoignent pas d’un mauvais état de santé, au contraire ! Ils dépendent en réalité beaucoup de la fermentation des aliments qui s’opère dans nos intestins (grâce à nos bactéries), et de la quantité d’air ingérée. Mais ils peuvent être embarrassants lorsqu’on est entouré… Au quotidien, cela peut représenter un réel problème, mais si vous êtes sujet aux flatulences, pas de panique, on a quelques conseils à vous faire tester !


#1 - Arrêter de mâcher du chewing-gum

Le fait de mâcher du chewing-gum augmente considérablement la quantité d’air ingérée. Nous ingérons déjà de l’air en mangeant, en buvant et en avalant notre salive. C’est normal et nous ne pouvons pas jouer là-dessus pour réduire les flatulences. Néanmoins, nous pouvons éviter de mâcher inutilement, et cette recommandation a un effet notable sur les gros consommateurs de chewing-gum.


#2 - Arrêter de fumer

Plus facile à dire qu’à faire assurément, mais la consommation de tabac a également un gros impact sur la production de flatulences, pour des raisons qui apparaissent évidentes. Encore un argument de plus pour vous défaire de cette mauvaise habitude.


#3 - Eviter les boissons gazéifiées

Les boissons gazeuses contiennent beaucoup de gaz comme leur nom l’indique, mais des bulles de gaz supplémentaires se forment encore lorsqu’on les consomme. Elles sont donc à réduire, voire à éviter, pour de meilleurs résultats.


#4 - Eviter les substituts de sucre

Des substituts comme le sorbitol, le mannitol, le fructose et d’autres sont susceptibles de créer une fermentation supplémentaire, néfaste si l’on cherche à éviter les gaz. On en trouve souvent dans les produits allégés, et dans les chewing-gums, ce qui fait une deuxième bonne raison d’éviter ceux-ci.


#5 - Manger moins rapidement

En plus de ralentir le processus de digestion, manger rapidement augmente la quantité d’air avalée, alors mieux vaut prendre son temps et ralentir la cadence !


#6 - Limiter certains aliments responsables d’une augmentation de gaz 

Certaines légumineuses, comme les haricots, les fèves, les pois et les lentilles, certains légumes comme les choux et les brocolis, et certains produits céréaliers contenant des grains entiers sont plus susceptibles de causer des flatulences de par une plus importante fermentation.


#7 - Faire de l’exercice

On le sait, pratiquer une activité physique favorise le processus de digestion. En renforçant ses muscles abdominaux, on peut également diminuer ballonnements et flatulences.


#8 - Se renseigner sur une possible pathologie

Même si les flatulences seules ne représentent pas un symptôme qui donne matière à s’inquiéter, elles peuvent faire partie des signes annonciateurs de certaines pathologies. Par exemple, on peut citer l’intolérance au lactose, la maladie cœliaque (impossibilité de digérer le gluten), les infections digestives par certains parasites ou bactéries… Dans ces pathologies, les flatulences peuvent être récurrentes, alors renseignez-vous auprès de votre médecin pour un éventuel diagnostic.


#9 - Effectuer une cure de probiotiques

Parmi les nombreux bienfaits d’une cure de probiotiques, on retrouve la réduction des flatulences. En effet, le rétablissement de l’équilibre du microbiote intestinal permet une meilleure digestion et une meilleure fermentation des aliments, de par une flore plus riche en bactéries,  bénéfiques pour l’organisme, et qui remplissent ce rôle. Chez Dijo, notre cure L’indispensable probiotiques contient 8 souches différentes et 28 milliards d’UFC, pour une action optimale sur tous les désagréments intestinaux !


Si malgré toutes ces mesures, la situation ne change pas, il existe des compléments alimentaires contenant des enzymes aidant à la décomposition des sucres qui causent les flatulences. Il est également recommandé de consulter un médecin si la situation devient invivable.