Syndrome de l'intestin irritable, que faire ?

Conseils syndrome de l'intestin irritable avec DIJO

 SYNDROME DE L'INTESTIN IRRITABLE : QU'EST CE QUE C'EST ?

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) ou du côlon irritable (SCI), ou encore colopathie fonctionnelle, est un trouble fréquent, considéré comme une maladie, qui se traduit par des douleurs abdominales, des ballonnements, des troubles du transit et des flatulences.

Le nombre de personnes atteintes du SII est en constante augmentation dans le monde. Aujourd’hui elle touche entre 10 et 20% des populations occidentales et notamment les femmes. En France, plus de 9 millions de personnes souffriraient de troubles fonctionnels intestinaux.

Intestin irritable : une maladie invisible et très mal diagnostiquée

2 personnes sur 3 souffrant d’un SII en France se sont entendues dire par les médecins : « C’est dans votre tête ». Les personnes atteintes du SII ne présentent aucune anomalie de prise de sang, de coloscopie, ou d’examen radiologique… Les examens sont tous normaux ! Résultat selon les médecins : « Vous n’avez rien ! ». Un diagnostic difficile à accepter lorsque l’on souffre tous les jours de symptômes avec d’importantes répercussions dans la vie quotidienne !  Une maladie encore taboue qui peut être responsable d’un sentiment d’isolement dû à l’incompréhension de son entourage (travail, famille, amis…)

Quelles sont les causes du syndrome de l'intestin irritable ?

Le plus souvent la maladie débute progressivement sans facteur déclenchant. Dans 20% des cas, la maladie fait cependant suite à un événement tel qu’une forte gastro-entérite sévère, une intoxication alimentaire, ou des épisodes de stress importants. Les mécanismes du SII sont multiples et loin d’être les mêmes chez tous les patients, on retrouve :

  • Une dysbiose chez 2/3 des patients : déséquilibre de la flore intestinale

  • Une hyperméabilité de la paroi intestinale

  • Une hypersensibilité chez 2/3 des patients aussi. Il s‘agit de la perception anormale et/ou douloureuse de phénomènes qui passent inaperçues chez les personnes « saines ».

  • Un trouble de la motricité du tube digestif : des contractions digestives insuffisantes ou excessives, souvent lié à un dysfonctionnement du système nerveux entérique (celui des intestins : la paroi de notre tube digestif est composée de plus de 100 millions de neurones)

Quelles solutions et traitements ?

A ce jour, il n’existe pas de traitement qui guérit mais il est possible de diminuer fortement la fréquence et l’intensité des symptômes.

  • Le régime FODMAP’s : il a été montré qu’un régime appauvri en FODMAPs est efficace chez 70% des patients. On vous explique tout dans notre article dédié !

  • Réduire ou supprimer le lactose et le gluten : de nombreux patients sont intolérants au lactose et/ ou au gluten qui sont des aliments plus difficiles à tolérer.  Attention l’intolérance au gluten et/ou au lactose peut être un trouble isolé, vous pouvez avoir les intestins hypersensibles et ne pas avoir le SII.

  • Des probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale : la dysbiose, c'est à dire le déséquilibre de la flore intestinale, est présente chez 2/3 des patients. Notre cure, L'Indispensable probiotiques permet de rééquilibrer la flore intestinale et favorise ainsi la réduction des symptômes tels que les ballonnements, les troubles su transit, les crampes abdominales… Pour les personnes atteintes du SII nous préconisons une cure de 3 mois minimum. Mais si l’on constate une amélioration, on peut prolonger cette cure voir prendre des probiotiques en continu.

  • La glutamine pour rétablir la muqueuse intestinale. La muqueuse intestinale constitue une frontière entre le milieu intérieur de notre organisme et le monde extérieur : elle représente une véritable barrière et un filtre sélectif, en permettant l’absorption des nutriments apportés par l’alimentation (vitamines, minéraux, acides aminés, acides gras…) et en empêchant le passage des substances étrangères (molécules alimentaires insuffisamment digérées donc trop grosses, parasites, virus, bactéries, composés toxiques…).  En cas de déséquilibre du microbiote intestinal notamment, la muqueuse intestinale, enflammée et altérée, n’est cependant plus étanche. On parle d’hyperperméabilité intestinale, d'intestins poreux ou encore d'intestins passoire. Du fait du déséquilibre de leur microbiote intestinal, les personnes atteintes du SII sont très souvent concernées par une hyperperméabilité intestinale.

QUELLE ROUTINE DIJO POUR LES PERSONNES ATTEINTES DU SII ?

Notre Routine intestins en béton associe 3 produits pour remettre d'aplomb l'ensemble du tube digestif impacté par le syndrome de l'intestin irritable :

- Dans un premier temps, on soutien le fonctionnement du foie pour l'aider à mieux éliminer les toxines et déchets présents dans l'organisme avec Détox foieA cause de l’hyperperméabilité intestinale présente chez les personnes atteintes du SII, les molécules étrangères peuvent passer dans la circulation sanguine. Elles sont alors prises en charge par le foie, qui filtre le sang provenant du tube digestif, avant de le transmettre au reste de l’organisme. La quantité excessive de molécules qui aura pu anormalement traverser la barrière de la muqueuse intestinale va provoquer une surcharge du foie, sursollicité dans ses fonctions d’épuration et d’élimination des toxines.

- Dans un deuxième temps, on renforce ses intestins en profondeur grâce à l'association de L'Indispensable probiotiques et de la Glutamine. Combinés, ils permettent tous deux de soutenir la fonction intestinale et de restaurer la barrière intestinale, empêchant ainsi les molécules étrangères de pénétrer dans l’organisme. En parallèle, le soutien du foie permet d’éviter qu’il soit débordé par un excès de toxiques à prendre en charge.