Pack anti-porosité Pack anti-porosité
Ajouter au panier
PACK ANTI-POROSITÉ

79€

71€

L'INFLAMMATION CHRONIQUE, FLÉAU POUR LA PAROI INTESTINALE

Ton organisme souffre d'une inflammation permanente, liée à cette réaction immunitaire. Malheureusement, le système digestif n'échappe pas à cette inflammation généralisée. Conséquence : la paroi intestinale est dégradée par cette inflammation chronique. C'est ce qu'on appelle de la porosité intestinale !

C'est à dire ? Les cellules intestinales présentent tout au long de ton intestin ont du mal à se renouveller et à former une barrière de protection contre l'environnement extérieur. Du coup, tu te sens fatigué(e) à longueur de temps et les problèmes de transit deviennent récurrents.

En prime, les bactéries qui constituent ton microbiote intestinale ne peuvent pas se fixer correctement sur cette paroi abimée. Il est temps d'enrayer ce cercle vicieux !

ta recommandation DIJO

La pack anti-porosité pour renforcer la paroi intestinale grâce la glutamine, un acide aminé dont raffolent nos cellules intestinales et la cure Indispensable probiotiques pour rééquilibrer ton microbiote

mode d'emploi

  • Indispensable probiotiques : 2 gélules le matin à jeun
  • Glutamine : 2 gélules le matin à jeun

nos critères de qualité

  • Un circuit court sans intermédiaire pour garantir la fraicheur de nos produits
  • Nos cures sont fabriquées dans le Maine et Loire, 100% made in France
  • Notre assemblage de souches et la concentration en bactéries sont inédites pour garantir l'efficacité exceptionnelle de nos cures

Les facteurs d'inflammation

le stress oxydatif qui résulte d’un déséquilibre entre radicaux libres (molécules instables qui oxydent les cellules et nocives lorsqu’elles sont en excès) et antioxydants (molécules neutralisant les radicaux libres en excès) 

un déséquilibre acido-basique : souvent en lien avec notre mode de consommation, le pH de l’organisme devient trop acide, ce qui favorise le développement de certaines maladies.

- une consommation excessive d’aliments pro-inflammatoires (source d’inflammation) comme les mauvaises graisses (acides gras saturés et acides gras trans), l’excès de sucres, l’excès oméga 6 (produits laitiers, viande, œuf) par rapport au oméga 3 (poissons gras, huile de lin et de noix), l’excès de lactose et l’excès de gluten.

Les supers aliments

  • Les fruits et les légumes : ils sont riches en fibres et en antioxydants (souvent contenus dans les pigments de l’aliment) donc idéaux pour le microbiote intestinal et l’équilibre acido-basique. Et les plus intéressants pour combattre l’état inflammatoire sont les fruits rouges et les légumes crucifères comme les brocolis, les choux-fleurs, le chou rouge etc.
  • Les poissons gras : ils contiennent des oméga 3, des lipides aux vertus anti-inflammatoires. On les retrouve surtout dans le maquereau, les sardines, le saumon ou encore le hareng.
  • Les différentes huiles : elles sont parfaites pour faire le plein d’oméga 3. À ajouter dans vos vinaigrettes l’huile de colza, de lin, de chanvre et de noix sont parfaites pour réduire l’inflammation. Attention, on évite de les chauffer au risque de perdre tous leurs bienfaits.
  • Le curcuma : cette épice contient des curcuminoïdes, des molécules inhibant partiellement l’inflammation. Intégrez-le dans vos plats chauds ou même dans vos vinaigrettes pour twister une salade un peu fade. 
  • Les légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots secs etc., sont de véritables pépites nutritionnelles. Elles contiennent beaucoup de fibres, bonnes pour le microbiote intestinal, et des flavonoïdes, des molécules anti-inflammatoires. Pour profiter de leur bienfaits, il est recommandé d’en consommer au moins 2 à 3 portions par semaine. 
  • Le chocolat noir minimum 75-80 % de cacao afin de profiter des bienfaits du chocolat sans augmenter sa consommation de sucre. Plus il y a de cacao, plus le chocolat contiendra des polyphénols, molécules aidant à réduire le stress oxydatif.
  • Les oléagineux : comme les noisettes, les amandes, les noix etc, elles contiennent un bon nombre de phytostérols et d’antioxydants phénoliques. Une seule poignée par jour, soit environ 30 g, permet de bénéficier de leurs bienfaits anti-inflammatoires.
  • Les céréales complètes : grâce à leur teneur en fibres, elles contribuent au bon équilibre du microbiote et de la glycémie (taux de sucre dans le sang) avec leur index glycémique bas. 
  • L’eau, qui compose à 70% le corps humain. Il faut donc l’hydrater pour permettre à tous les organes de fonctionner correctement. Cerise sur le gâteau ? Boire de l’eau favorise le renouvellement cellulaire et l’élimination des toxines.

Évidemment, le but n’est pas de consommer uniquement ces aliments pour être en bonne santé. La clé est de manger varié ET diversifié en essayant d’intégrer au maximum ces aliments dans votre régime alimentaire. 

COMMENT LIMITER L’INFLAMMATION GRÂCE À L’ALIMENTATION ?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’inflammation est une chose normale. C’est même souvent une très bonne chose. En effet, elle permet à l'organisme de combattre les agents pathogènes qui pourraient croiser sa route. L’inflammation est donc une réaction défensive du corps qui doit être ponctuelle et passagère. En revanche, lorsque celle-ci devient chronique, c’est là que les problèmes commencent… Cela peut entraîner des douleurs chroniques (muscles, articulations, maux de tête…), une prise de poids, de la fatigue, des troubles de l’humeur, des troubles gastro-intestinaux, des infections fréquentes et des risques plus élevés de développer certaines maladies chroniques,notamment les maladies cardiovasculaires et intestinales, mais aussi le diabète, l’arthrite, le cancer, etc

Les facteurs d'inflammation

le stress oxydatif qui résulte d’un déséquilibre entre radicaux libres (molécules instables qui oxydent les cellules et nocives lorsqu’elles sont en excès) et antioxydants (molécules neutralisant les radicaux libres en excès) 

un déséquilibre acido-basique : souvent en lien avec notre mode de consommation, le pH de l’organisme devient trop acide, ce qui favorise le développement de certaines maladies.

- une consommation excessive d’aliments pro-inflammatoires (source d’inflammation) comme les mauvaises graisses (acides gras saturés et acides gras trans), l’excès de sucres, l’excès oméga 6 (produits laitiers, viande, œuf) par rapport au oméga 3 (poissons gras, huile de lin et de noix), l’excès de lactose et l’excès de gluten.

Les supers aliments

  • Les fruits et les légumes : ils sont riches en fibres et en antioxydants (souvent contenus dans les pigments de l’aliment) donc idéaux pour le microbiote intestinal et l’équilibre acido-basique. Et les plus intéressants pour combattre l’état inflammatoire sont les fruits rouges et les légumes crucifères comme les brocolis, les choux-fleurs, le chou rouge etc.
  • Les poissons gras : ils contiennent des oméga 3, des lipides aux vertus anti-inflammatoires. On les retrouve surtout dans le maquereau, les sardines, le saumon ou encore le hareng.
  • Les différentes huiles : elles sont parfaites pour faire le plein d’oméga 3. À ajouter dans vos vinaigrettes l’huile de colza, de lin, de chanvre et de noix sont parfaites pour réduire l’inflammation. Attention, on évite de les chauffer au risque de perdre tous leurs bienfaits.
  • Le curcuma : cette épice contient des curcuminoïdes, des molécules inhibant partiellement l’inflammation. Intégrez-le dans vos plats chauds ou même dans vos vinaigrettes pour twister une salade un peu fade. 
  • Les légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots secs etc., sont de véritables pépites nutritionnelles. Elles contiennent beaucoup de fibres, bonnes pour le microbiote intestinal, et des flavonoïdes, des molécules anti-inflammatoires. Pour profiter de leur bienfaits, il est recommandé d’en consommer au moins 2 à 3 portions par semaine. 
  • Le chocolat noir minimum 75-80 % de cacao afin de profiter des bienfaits du chocolat sans augmenter sa consommation de sucre. Plus il y a de cacao, plus le chocolat contiendra des polyphénols, molécules aidant à réduire le stress oxydatif.
  • Les oléagineux : comme les noisettes, les amandes, les noix etc, elles contiennent un bon nombre de phytostérols et d’antioxydants phénoliques. Une seule poignée par jour, soit environ 30 g, permet de bénéficier de leurs bienfaits anti-inflammatoires.
  • Les céréales complètes : grâce à leur teneur en fibres, elles contribuent au bon équilibre du microbiote et de la glycémie (taux de sucre dans le sang) avec leur index glycémique bas. 
  • L’eau, qui compose à 70% le corps humain. Il faut donc l’hydrater pour permettre à tous les organes de fonctionner correctement. Cerise sur le gâteau ? Boire de l’eau favorise le renouvellement cellulaire et l’élimination des toxines.

Évidemment, le but n’est pas de consommer uniquement ces aliments pour être en bonne santé. La clé est de manger varié ET diversifié en essayant d’intégrer au maximum ces aliments dans votre régime alimentaire. 

Niveau d'intoxication

Si tu as souvent des coups de barre, la langue blanche au réveil, le teint terne et/ou des problèmes de peau, c’est signe que ton corps a besoin d’une bonne détox ! Ton corps possède plusieurs organes émonctoires (en charge d’éliminer les déchets et les toxines de l’organisme) principalement le foie, mais aussi la peau, les reins, les intestins et les poumons. Souvent, dû aux modes de consommation (pollution, excès alimentaires, pesticides, alcool, tabac, médicaments…), ces organes sont surchargés et finissent par ne plus pouvoir effectuer correctement leur travail. Les toxines s’accumulent et entravent le bon fonctionnement de tout l’organisme. 

En soutenant le fonctionnement de ton foie, tu favorises l'élimination des toxines accumulées et tu remets ton organisme à neuf ! Regain d'énergie, digestion au top, teint plus lumineux, tu vas te sentir mieux sur tous les plans.

Intégrité de la paroi intestinale

Si tu es fatigué.e de manière chronique, que tu as des troubles du transit, des maux de ventre réguliers ou encore que tu tombes souvent malade, c’est signe que ta paroi intestinale est altérée.

La  paroi intestinale est un véritable filtre et bouclier contre le monde extérieur. Nos modes de consommation, et particulièrement le stress, abîment cette paroi et la rendent hyperperméable. Autrement dit, tes intestins fuient. D'un côté, ils ne permettent plus une bonne absorption des vitamines et minéraux, indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. De l’autre, ils laissent entrer dans l'organisme des substances qui ne devraient pas (agents pathogènes, molécules alimentaires trop grosses...) entraînant une inflammation du système digestif (gonflement, douleurs...). En restaurant l'intégrité de la barrière intestinale, tu vas améliorer ta digestion et ton transit, renforcer ton système immunitaire et gagner en vitalité !

équilibre du microbiote

Microbiote déséquilibré ou dysbiose : ballonnements, gaz récurrents et parfois même douleurs abdominales sont des symptômes révélateurs d'un microbiote déséquilibré. Autrement dit, tu n’as plus assez de bonnes bactéries qui colonisent ton ventre. Or, ces bactéries bénéfiques représentent 70% de ton immunité et jouent un grand rôle dans ton énergie physique et mentale. Nos modes de consommation (manque de fibres, pesticides, alimentation transformée, produits industriels, etc.) sont particulièrement délétères pour ces bonnes bactéries et favorisent le développement des mauvaises... En apportant des bonnes bactéries, tu rééquilibres ton microbiote intestinal pour des bienfaits sur l'ensemble de la santé, à commencer par une meilleure digestion !

La MATRICE DU VENTRE, comment ça marche ?

Pour évaluer l'état de ton ventre, nous avons développé un outil d'analyse fondé sur 3 paramètres principaux

Niveau d'intoxication

Si tu as souvent des coups de barre, la langue blanche au réveil, le teint terne et/ou des problèmes de peau, c’est signe que ton corps a besoin d’une bonne détox ! Ton corps possède plusieurs organes émonctoires (en charge d’éliminer les déchets et les toxines de l’organisme) principalement le foie, mais aussi la peau, les reins, les intestins et les poumons. Souvent, dû aux modes de consommation (pollution, excès alimentaires, pesticides, alcool, tabac, médicaments…), ces organes sont surchargés et finissent par ne plus pouvoir effectuer correctement leur travail. Les toxines s’accumulent et entravent le bon fonctionnement de tout l’organisme. 

En soutenant le fonctionnement de ton foie, tu favorises l'élimination des toxines accumulées et tu remets ton organisme à neuf ! Regain d'énergie, digestion au top, teint plus lumineux, tu vas te sentir mieux sur tous les plans.

Intégrité de la paroi intestinale

Si tu es fatigué.e de manière chronique, que tu as des troubles du transit, des maux de ventre réguliers ou encore que tu tombes souvent malade, c’est signe que ta paroi intestinale est altérée.

La  paroi intestinale est un véritable filtre et bouclier contre le monde extérieur. Nos modes de consommation, et particulièrement le stress, abîment cette paroi et la rendent hyperperméable. Autrement dit, tes intestins fuient. D'un côté, ils ne permettent plus une bonne absorption des vitamines et minéraux, indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. De l’autre, ils laissent entrer dans l'organisme des substances qui ne devraient pas (agents pathogènes, molécules alimentaires trop grosses...) entraînant une inflammation du système digestif (gonflement, douleurs...). En restaurant l'intégrité de la barrière intestinale, tu vas améliorer ta digestion et ton transit, renforcer ton système immunitaire et gagner en vitalité !

équilibre du microbiote

Microbiote déséquilibré ou dysbiose : ballonnements, gaz récurrents et parfois même douleurs abdominales sont des symptômes révélateurs d'un microbiote déséquilibré. Autrement dit, tu n’as plus assez de bonnes bactéries qui colonisent ton ventre. Or, ces bactéries bénéfiques représentent 70% de ton immunité et jouent un grand rôle dans ton énergie physique et mentale. Nos modes de consommation (manque de fibres, pesticides, alimentation transformée, produits industriels, etc.) sont particulièrement délétères pour ces bonnes bactéries et favorisent le développement des mauvaises... En apportant des bonnes bactéries, tu rééquilibres ton microbiote intestinal pour des bienfaits sur l'ensemble de la santé, à commencer par une meilleure digestion !

Notre mission : rendre le monde meilleur. Et ça commence par un ventre en bonne santé ! Grâce à des produits naturels, fabriqués en France avec amour et transparence