L'Indispensable probiotiques L'Indispensable probiotiques
BEST SELLER
Ajouter au panier
L'INDISPENSABLE PROBIOTIQUES

40€

ON T'EXPLIQUE TOUT !


La maladie de Crohn fait partie des MICI. On dirait un personnage de dessin animé mais que nenni, il s’agit d’un acronyme pour « Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin ». Elle touche 4 millions de personnes dans le monde, dont 2 millions en Europe et 150 000 en France. L’inflammation peut toucher tous les segments du tube digestif (de la bouche à l’anus) sans être nécessairement continue. Les symptômes sont essentiellement digestifs mais peuvent également être cutanés, articulaires ou encore urologiques. Il s’agit d’une maladie chronique évoluant par poussées, entrecoupées de phases de rémission pendant lesquelles le patient n’a pas de symptômes.

quelle est son origine ?

L’origine de la maladie de Crohn reste encore inconnue et fait l’objet de nombreuses recherches. On note cependant certains facteurs de risques ou aggravants, notamment : l'équilibre du microbiote intestinal, le stress, le tabac, le système immunitaire.

Ta recommandation DIJO

Nous te recommandons la cure L'Indispensable probiotiques

Comme expliqué, ton microbiote est souvent perturbé dans le cadre d’une maladie intestinale. Il s’avère pertinent de prendre des probiotiques en complément de ton traitement médical pour rééquilibrer tout ça. La flore intestinale est comparable à ton empreinte digitale, personne n’a la même… Un traitement qui fonctionne pour ton voisin ou ta sœur n’aura peut-être aucun effet (ou des mauvais) sur toi ! Le mieux est de te faire accompagner par un professionnel de santé pour qu'il t'apporte ses conseils et avis selon ta situation. Chacun sa flore, chacun sa réponse !

mode d'emploi

L'Indipsensable probiotiques :

- 2 gélules le matin à jeun

- A faire en cure sur 1 mois minimum

- Pour des effets plus pérennes, prolonger la cure sur 3 mois

Et l'ALIMENTATION ?

L’alimentation est un vrai sujet d’inquiétude pour les malades. Beaucoup suppriment des aliments par crainte de leur supposé impact négatif sur leurs intestins : fruits, légumes, légumineuses, produits laitiers… Une éviction qui a souvent des conséquences néfastes, tant sur le plan physiologique que psychologique, et qui s’avère bien souvent inutile !

Aujourd’hui, aucune recommandation officielle de régime ne peut être proposée pour modifier l’inflammation. Par contre, et c’est important : des études prouvent qu’une alimentation équilibrée fait partie des recommandations médicales pour la prise en charge d’une maladie de Crohn. Il n’est donc pas utile de te priver en dehors des poussées ! Mange de tout, en quantités raisonnables et sous réserve de ta tolérance digestive personnelle. Le principal est de conserver le plaisir de manger et d’éviter les carences.