Chouchouter son ventre en période d’excès

Chouchouter son ventre en période d’excès

Anniversaires, fêtes de fin d’année, mariages, petites célébrations de la vie, ou tout simplement par envie, les excès alimentaires, ça arrive.

Anniversaires, fêtes de fin d’année, mariages, petites célébrations de la vie, ou tout simplement par envie, les excès alimentaires, ça arrive. Faire primer le plaisir dans l’alimentation, c’est essentiel, c’est pourquoi il est primordial de s’accorder ces petits moments, qui sont souvent des moments de fête, sans culpabilité.

Néanmoins, l’alimentation est également synonyme d’équilibre. Pour rester en bonne santé, il faut tout de même que les excès alimentaires restent occasionnels, d’autant plus que, parfois, il sont mal vécus sur l’instant, notamment en ce qui concerne le confort intestinal.

Pour mieux gérer ces périodes d’excès, on vous donne quelques conseils :


#1 - Écouter son corps

On ne le répétera jamais assez, mais votre organisme vous envoie constamment des signaux : la faim, la soif, la satiété, l’envie de dormir, les lourdeurs digestives, etc. Apprendre à les écouter est essentiel, et pour ne pas se faire avoir pendant un repas, prendre le temps de manger l’est tout autant.


#2 - Constamment s’hydrater après l’excès

Les repas de fête sont souvent riches en sel et arrosés… Or, l’alcool et le sel sont réputés pour provoquer une déshydratation, alors on n’hésite pas à augmenter son apport hydrique. On peut également pimper son eau avec le jus d’un demi-citron pour redynamiser les fonctions du foie et l’aider dans son travail de détoxification, ou avec des tisanes à base de plantes reconnues pour leurs vertus sur la digestion. Parmi elles on trouve la menthe poivrée, le fenouil, le gingembre, l’anis, la verveine…


#3 - Adopter la marche digestive

Après un gros repas, on a tendance à vouloir s’allonger sur le canapé, le pantalon déboutonné. C’est la meilleure chose à faire si vous souhaitez voir arriver les ballonnements, les lourdeurs d’estomac et les douleurs ! L’avancement du bol alimentaire dans le tube digestif n’est pas complètement soumis à la gravité, mais celle-ci aide quand même grandement. Privilégiez plutôt la marche digestive, qui facilitera la digestion de par la sollicitation des muscles intestinaux.


#4 - Ne sautez pas de repas pour compenser
Rien ne sert de s’affamer après un excès, à part causer de la frustration. Encore une fois, il faut s’écouter, si vous avez faim, c’est que le corps demande à être nourri et il ne faut pas l’ignorer. Un excès alimentaire ne vous fera jamais grossir sur la durée, seules de mauvaises habitudes alimentaires constantes le feront. 

Si vous n’avez pas faim au repas suivant, vous pouvez manger quelque chose de frugal pour ne pas casser le rythme de vos repas, ou avoir faim plus tard entre deux repas.

Rien ne sert également de réduire votre assiette en avance de phase, au risque d’arriver complètement affamé à table et de manger encore plus que ce que vous n’auriez mangé en temps normal.


#5 - Toujours avoir son joker Digestion facile !

En cas de digestion difficile, de ballonnements, de lourdeurs d’estomac ou encore de douleurs abdominales, vous pouvez compter sur Digestion facile. C’est l’alliance de 5 composés reconnus pour leurs effets bénéfiques sur le confort digestif, pour un soulagement en quelques dizaines de minutes.


N’oubliez pas que notre corps supporte les excès de nourriture lorsqu’ils sont occasionnels. Ne vous restreignez pas sur le plaisir, mais avec modération !

Retour au blog