Soulager endométriose par traitements naturels ⎜ DIJO Paris

Home > Blog > Soulager l’endométriose par des traitements naturels

Soulager l’endométriose par des traitements naturels

Votre endométriose nuit à votre quotidien ? Découvrez dès maintenant comment soulager votre endométriose naturellement et reprendre en main votre bien-être.

Bien longtemps sous-estimée et mal diagnostiquée, l’endométriose fait l’objet d’une attention croissante depuis maintenant quelques années. De nombreuses femmes souffrant d’endométriose se sont retrouvées pendant très longtemps marginalisées à cause de la difficulté de ce diagnostic. Pourtant, selon le ministère de la Solidarité et de la Santé, 10% des femmes en âge de procréer dans le monde sont touchées par l’endométriose et cela concernerait 1,5 millions des femmes en France. Ces chiffres soulignent le fait que l’endométriose est une maladie très répandue dont il ne faut pas négliger les problèmes de santé publique qui y sont associés. 


Qu'est ce que l’endométriose ? 

soulager endométriose traitements naturels

L’endométriose est une maladie gynécologique chronique complexe caractérisée par la présence anormale de tissus endométrial, également appelée tissu utérin, en dehors de l’utérus. Au cours du cycle menstruel des femmes souffrant d’endométriose, des cellules de la muqueuse utérine (endomètre) migrent et s’implantent au sein d’autres organes du corps. La plupart du temps, ces tissus sont localisés à proximité de l’utérus, essentiellement au niveau des ovaires, des trompes utérines, de la vessie, des intestins, des reins, voire même d’autres organes plus éloignés comme les poumons ou encore le foie. Lorsque les cellules de l’endomètre migrent au sein du muscle de la paroi utérine (myomètre), on parle alors d’adénomyose. 


Étant donné que les lésions d’endométrioses possèdent les mêmes caractéristiques que l’endomètre, ces dernières sont également sensibles aux variations hormonales, ce qui explique pourquoi l’endométriose est qualifiée de maladie estrogéno-dépendante. À chaque cycle menstruel, en réponse aux fluctuations hormonales, ces tissus saignent ce qui provoque une réaction inflammatoire, des douleurs chroniques, des lésions et la formation de cicatrices. Cette maladie se manifeste chez les femmes en âge de procréer, dès la puberté, et disparaît généralement après la ménopause. La cause exacte de cette migration anormale du tissu endométrial reste encore largement méconnue


Les formes d’endométriose 

Selon la Haute autorité de santé et le collège national des gynécologues et obstétriciens de France (CNGOF), l’endométriose est classifiée selon trois formes : l’endométriose superficielle, l’endométriose ovarienne et l’endométriose pelvienne profonde. Pas de panique, on vous explique tout ! 


1 - L’endométriose superficielle 

Également appelée endométriose péritonéale, cette forme d’endométriose est la plus fréquente. Les lésions endométriales se localisent à la surface du péritoine, une membrane tapissant les parois intérieures de l’abdomen, ainsi que sur les organes présents dans l’abdomen. Ces lésions superficielles peuvent engendrer, entre autres, des douleurs pelviennes, des douleurs durant les rapports sexuels (dyspareunie) ainsi que des saignements anormaux. 


2 - L’endométriose ovarienne


Cette forme d’endométriose, également appelé “endométriome”, se caractérise par la formation de kystes remplis de sang sur les ovaires. Cela peut entraîner une augmentation de la taille des ovaires, des douleurs pelviennes intenses, des douleurs durant les règles (dysménorrhée) ainsi que des problèmes de fertilité.

3 - L'endométriose pelvienne profonde 

L’endométriose pelvienne profonde est caractérisée par des lésions endométriales s’infiltrant en profondeur, c’est-à-dire à plus de 5 millimètres sous le péritoine. Ces lésions peuvent notamment se situer au niveau du rectum, du côlon, de la vessie ou encore au niveau des ligaments utéro-sacrés. Cette forme d’endométriose peut provoquer des douleurs intenses pendant les règles, des douleurs rectales ou intestinales pendant les selles, des douleurs durant les rapports sexuels, des troubles urinaires ou encore des problèmes de fertilité. 


Il est important de souligner que ces formes d'endométriose peuvent coexister chez une même personne. De plus, l'endométriose peut également toucher des sites plus rares, tels que les poumons, les voies urinaires supérieures ou d'autres organes à distance de l'utérus.


5 traitements pour soulager naturellement les douleurs de l’endométriose 


Découvrez, à présent, 5 traitements naturels pour soulager vos douleurs liées à l’endométriose et ainsi reprendre en main votre bien-être. 


1 - L’alimentation anti-inflammatoire, pour soulager l’endométriose  


Consommer des aliments permettant de réduire l’inflammation au sein de notre organisme peut contribuer à atténuer les douleurs liées à l’endométriose et à réduire les niveaux d’inconfort. 

Les aliments anti-inflammatoires :
  • Les fruits et les légumes colorés, comme les agrumes, les baies et les légumes verts, qui sont riches en antioxydants 
  • Les légumineuses, telles que les haricots ou les lentilles qui sont sources de fibres et de protéines végétales
  • Les céréales complètes, comme le quinoa ou l’avoine qui contiennent des fibres et des glucides complexes
  • Les noix et les graines oléagineuses, telles que les amandes, les noix de cajou ou encore les graines de lin qui sont riches en oméga 3

De plus, certaines études suggèrent que certains compléments alimentaires, tels que les acides gras oméga-3, les probiotiques ou encore la curcumine, pourraient avoir des effets anti-inflammatoires bénéfiques pour les femmes atteintes d'endométriose. 

 

Les aliments pro-inflammatoires :

En revanche, il est important de limiter la consommation d'aliments pro-inflammatoires tels que les aliments transformés et frits riches en gras trans et en acides gras saturés ; les viandes rouges et les charcuteries qui contiennent des graisses saturées ; les produits laitiers riches en matières grasses ; les aliments riches en sucre raffiné et en glucides simples ; les aliments contenant du gluten pour les personnes sensibles ou intolérantes ; les boissons alcoolisées et les boissons sucrées.

2 - L’activité physique adaptée, pour améliorer votre quotidien avec l'endométriose 


Bien que cela puisse sembler contre-intuitif lorsque l'on souffre de douleurs associées à l’endométriose, l'exercice régulier peut apporter de nombreux bienfaits et contribuer à améliorer votre quotidien. En effet, il favorise la circulation sanguine, réduit l'inflammation, renforce les muscles et améliore l'humeur. Lorsque vous choisissez une activité physique, il est important d'opter pour des exercices à faible impact, tels que la marche, la natation, le yoga ou le Pilates. Ces activités sont douces pour les articulations et les muscles, tout en offrant des avantages significatifs pour le corps et l'esprit. N'oubliez pas de consulter votre professionnel de la santé avant de commencer un programme d'exercice et de l'adapter en fonction de vos capacités et de vos symptômes. 


3 - La phytothérapie, pour contrer les douleurs associées à l’endométriose


Les plantes médicinales peuvent offrir des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, contribuant ainsi à atténuer les douleurs. Parmi celles couramment utilisées en phytothérapie pour l'endométriose, on trouve : le curcuma, le gingembre, la camomille, le millepertuis et l'achillée millefeuille. Ces plantes peuvent être consommées sous forme de tisanes, de compléments alimentaires ou intégrées à votre alimentation quotidienne. Cependant, sachez qu’il est important de consulter un professionnel de santé spécialisé en phytothérapie pour obtenir des conseils personnalisés et utiliser ces plantes en toute sécurité. 


4 - L’aromathérapie, les huiles essentielles aux services de l’endométriose 

Certaines huiles essentielles sont réputées pour leurs effets anti-inflammatoires, analgésiques et régulateurs hormonaux. Parmi les huiles essentielles les plus utilisées dans le cadre de l'endométriose, on retrouve : la lavande, la camomille romaine, le géranium et la sauge sclarée. Ces huiles essentielles peuvent être utilisées par voie topique, diluées dans une huile végétale, ou diffusées dans l'air pour profiter de leurs bienfaits aromatiques. Toutefois, comme pour la phytothérapie, il est essentiel de consulter un aromathérapeute qualifié avant d'utiliser les huiles essentielles, car elles sont puissantes et doivent être utilisées avec précaution, en respectant les dosages recommandés.


5 - L’ostéopathie, pour vous soulager des douleurs de l’endométriose

Si vous souffrez d'endométriose, sachez que l’ostéopathie est une approche thérapeutique complémentaire personnalisée pouvant vous offrir un soulagement significatif. Cette méthode douce et non invasive se concentre sur le rétablissement de l'équilibre et de l'harmonie dans votre corps en travaillant sur la mobilité des tissus, des organes et des structures musculo-squelettiques. En traitant les tensions, les adhérences et les déséquilibres associés à l’endométriose, cela permet de réduire l’inflammation, soulager les douleurs pelviennes et améliorer le fonctionnement général de votre corps. 


Les produits DIJO pour soulager naturellement l’endométriose 

Prendre soin de son microbiote intestinal est essentiel pour toutes les femmes atteintes d’endométriose puisque cette maladie inflammatoire est souvent associée avec un dysfonctionnement du système immunitaire, y compris celui du système digestif. Et c’est là que les produits DIJO interviennent, offrant une approche naturelle pour soulager les symptômes de l’endométriose. 

En effet, chez DIJO, nous avons eu à cœur de créer une cure de l’Indispensable probiotiques spécialement conçue pour faire le plein de bonnes bactéries de qualité ce qui vous aidera à traiter l’inflammation, éliminer efficacement les toxines et à atténuer les maux de ventre souvent associés à l'endométriose, tels que les ballonnements, les diarrhées et les constipations. Pour les intestins inflammés, il est recommandé de suivre une cure de L'Indispensable probiotiques pendant 3 mois afin de bénéficier pleinement des bienfaits de ces bonnes bactéries.
Retour au blog

NOS PRODUITS ASSOCIÉS

L'Indispensable Probiotiques L'Indispensable Probiotiques
BEST SELLER
BEST SELLER
Ajouter au panier

L'INDISPENSABLE PROBIOTIQUES

40€

Nos articles similaires

Préparez votre ventre : l’importance d’une cure de probiotiques en voyage
Bien-être
Conseils
santé
Préparez votre ventre : l’importance d’une cure de probiotiques en voyage

Votre prochain voyage approche, mais vous redoutez les désagréments digestifs ? Ne laissez pas ces soucis gâcher vos vacances ! Préparez-vous en toute sérénité avec une cure de probiotiques naturels, et savourez pleinement chaque instant de votre escapade.

Voir tout
Probiotiques et enfants
Enfants
santé
Les probiotiques pour les enfants : tout savoir

Découvrez comment les probiotiques peuvent booster la santé de vos enfants. Avantages, sources et précautions à connaître pour une digestion au top !

Voir tout
5 Aliments qui donnent des boutons : Comment mieux manger ? | DIJO Paris
Bien-être
Conseils
5 Aliments qui donnent des boutons : Comment mieux manger ?

L’alimentation est un élément clé d’une peau en bonne santé. Découvrez les 5 aliments à éviter qui favorisent l’apparition des boutons.

Voir tout
Faut-il manger avant ou après le sport ? Nos conseils | DIJO Paris
Alimentation
Conseils
Faut-il manger avant ou après le sport ? Nos conseils

Vous souhaitez optimiser vos performances sportives ? Découvrez nos conseils pour votre alimentation et tirer le maximum de chaque entraînement.

Voir tout