Système immunitaire faible : quelles sont les causes ?

Home > Blog > Système immunitaire faible : quelles sont les causes ?

Système immunitaire faible : quelles sont les causes ?

Vous ne savez pas si vous prenez bien soin de votre système immunitaire et de votre santé. Découvrez les signes d’un système immunitaire affaibli.

Le système immunitaire est un ensemble d’organes, tissus et molécules assurant la défense de l’organisme. Il a un rôle central dans le fonctionnement de notre corps car il nous permet de lutter contre les agressions extérieures et les anomalies qui peuvent survenir. 

Il est étroitement lié à la flore digestive, appelée microbiote intestinal. Cet ensemble de microorganismes va stimuler la production de cellules et composés immunitaires.


Ce qu’il faut retenir 

  • Le système immunitaire est le premier mécanisme de défense du corps contre les pathogènes 
  • Il est étroitement lié au microbiote intestinal qui soutient la production de cellules immunitaire
  • Pour renforcer un système immunitaire faible, il est important de trouver la cause
  • Une fatigue intense, des troubles digestifs récurrents, des difficultés à lutter contre les infections ou à cicatriser sont les signes d’un système immunitaire faible
  • Un mode de vie équilibré, une flore digestive chouchoutée et des règles d’hygiène respectées sont primordiales pour soutenir le système immunitaire
  • La prise de compléments alimentaires peut être recommandée pour le renforcer

 Télécharger notre infographie "Booster son système immunitaire".

Les causes d’un système immunitaire faible 

Le système immunitaire a donc de nombreuses vertus sur notre santé. Cependant, lorsque son action est altérée, les conséquences sur le corps peuvent être nombreuses. Voici quelques exemples de causes à l’origine d’un système immunitaire faible : 

#1 - La fatigue intense

Un manque ou une altération du sommeil entraîne une fatigue du corps. Cela cause un ralentissement du métabolisme et du fonctionnement de l’organisme. Le système immunitaire est affaibli et, de ce fait, moins performant. 

De plus, la présence d’un déficit ou d’une carence peut être à l’origine de cette fatigue continue. 

#2 - L’état mental ou psychologique: stress et anxiété 

Un état mental altéré (stress, anxiété, dépression) engendre une production hormonale excessive ce qui fatigue le système immunitaire. Le stress chronique entraîne une diminution de production de molécules immunitaires appelées cytokines inflammatoires. Ces molécules ont des effets anti-pathogène afin d’éviter des agressions de l’organisme. 

#3 - Les consommations : alimentaires, alcool, tabac

Les consommations alimentaires actuelles impactent fortement notre santé car la plupart des produits consommés sont industriels voire ultra-transformés. Ils comportent donc, pour certains, de nombreux additifs qui ont une action directe sur le microbiote et altèrent la paroi intestinale. Cela entraîne une augmentation de la perméabilité intestinale et les composés toxiques peuvent alors traverser cette paroi et créer une inflammation, engendrant ainsi un travail intensif du système immunitaire qui, à terme, s'affaiblit. 

De même, les consommations excessives et régulières d’alcool et de tabac créent une inflammation de l’organisme ce qui cause une perte de cellules immunitaires. 

#4 - Les saisonnalités

En fonction des saisons, notre résistance aux maladies n’est pas la même. Nous savons que la chaleur est un des paramètres de lutte contre les agents pathogènes. C’est pourquoi, il est plus courant d’observer des épidémies durant les saisons les plus froides (automne et hiver).

#5 - La condition pathologique 

La présence d’une inflammation de l’organisme peut venir altérer le fonctionnement du système immunitaire et peut être dû à nos modes de vie mais aussi à une pathologie. Certaines maladies sont dites auto-immunes, ce qui signifie que les cellules immunitaires viennent s’attaquer aux organes ou tissus de leur propre organisme. On retrouve parmi ces maladies, le diabète de type 1, la sclérose en plaque, la maladie de Crohn et la maladie de Basedow. 

#6 - La condition physiologique 

Enfin, la condition physiologique peut engendrer également un système immunitaire faible. Au cours des premiers mois de la grossesse, pour éviter un rejet par le corps de la mère, le fœtus produit des molécules qui vont venir affaiblir le système immunitaire de la maman. 

De même, avec l’âge qui avance, le système immunitaire est de moins en moins performant. Les personnes âgées sont donc plus sujettes aux infections et maladies.

Les signaux d’un système immunitaire faible 

#1 - Une fatigue intense 

La fatigue peut être à la fois la cause mais aussi la conséquence d’un système immunitaire faible. En effet, un travail acharné du système immunitaire peut causer un affaiblissement de l’organisme qui se voit surchargé. Cela peut engendrer, à terme, une fatigue chronique

#2 - Des troubles digestifs récurrents

Lorsque le microbiote intestinal est altéré, le système immunitaire est fortement activé et s'affaiblit au cours du temps. Cet affaiblissement crée un déséquilibre plus intense du microbiote. C’est donc un véritable cercle vicieux. 

L’altération du microbiote entraîne notamment de nombreux troubles digestifs: gaz, ballonnements, alternance de constipation et diarrhée. 

#3 - Des infections ou maladies à répétition

Tomber malade de manière occasionnelle durant l’hiver n’est pas forcément signe d’un système immunitaire faible. A l’inverse, si cela s’amplifie, avec à répétition des rhumes, angines, bronchites, grippes, cela peut être un signe d’alerte. 

#4 - Des difficultés à cicatriser 

Des plaies qui cicatrisent mal ou lentement ou des ecchymoses (bleus) récurrentes peuvent également être les signes annonciateurs d’un système immunitaire faible. 

Cela peut être dû à de nombreuses causes. Il est donc important de consulter un médecin si cela survient régulièrement.

5 stratégies pour renforcer son système immunitaire 

Pour renforcer son système immunitaire, plusieurs stratégies peuvent être mises en place.

#1 - Adopter une bonne hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie se construit sur plusieurs aspects: 

  • Un sommeil suffisant et réparateur: entre 7 et 9h dans un environnement calme et sombre
  • Une alimentation équilibrée et diversifiée avec des produits de bonne qualité, des fruits et légumes de saison et locaux et peu de produits ultra-transformés
  • Une hydratation optimale: 1,5L à 2L d’eau en boisson par jour pour assurer les fonctions de base de l’organisme 
  • Une consommation modérée d’alcool: maximum 1 verre par jour et pas tous les jours 
  • Une activité physique régulière: marche, tâches ménagères, vélo, course, musculation, yoga, pilates, etc.
  • Une régulation du stress: sophrologie, méditation, yoga, cohérence cardiaque 

#2 - Prendre soin de sa flore digestive 

Afin de renforcer un système immunitaire faible, il est primordial de prendre soin de son système digestif à travers une consolidation du microbiote intestinal. Voici quelques astuces pour en prendre soin: 

  • Consommer des aliments riches en probiotiques : aliments ou produits (lacto)fermentés : yaourt, fromage, kéfir, kombucha, choucroute, légumes fermentés, tofu, kimchi, pain au levain, bière (avec modération), etc.
  • Consommer suffisamment de fibres (30g par jour) : légumineuses (lentilles, fèves, haricots, pois), céréales complètes (riz, quinoa, blé, seigle, avoine), fruits et légumes peu cuits, peu transformés ou séchés, graines oléagineuses (amandes, noix, noisettes, noix de cajou, cacahuètes), pommes de terre, graines (chia, pavot, lin).
  • Bien s’hydrater pour faciliter la digestion.

Chez DIJO, nous avons une gamme de base dédiée au bien-être du ventre. Nos indispensables probiotiques combinés à l’action de la glutamine vont permettre d’équilibrer la flore digestive tout en renforçant la paroi intestinale. Ces produits sont regroupés dans notre pack intestins en béton et sont à prendre sous forme de cure pour des effets pérennes. La concentration élevée en probiotiques et les souches soigneusement sélectionnées vont permettre des effets bénéfiques rapides et adaptés à toute problématique digestive, immunitaire et métabolique. 

#3 - Débuter une cure de compléments alimentaires immunité

Les compléments alimentaires, comme leur nom l’indique, viennent compléter et renforcer les actions d’un mode de vie équilibré. Du fait de l’appauvrissement en micronutriments de nos aliments, il est parfois essentiel d’ajouter à sa routine des compléments alimentaires immunité spécifiques qui regroupent les micronutriments ayant une action directe sur le système immunitaire:

  • Les vitamines A, C, D stimulent les défenses naturelles du corps, luttent contre le fatigue et ont une action antioxydante et anti-inflammatoire.
  • Le Fer contribue au fonctionnement optimal du système immunitaire en assurant une bonne prolifération des cellules immunitaires.
  • Le Zinc contribue au bon développement et fonctionnement du système immunitaire. Un déficit en zinc entraîne une diminution de la croissance des cellules immunitaires, les lymphocytes et affecte la production de cytokines. Il a également une fonction antioxydante. 
  • Le Sélénium présente une forte action antioxydante tout en augmentant la production d’anticorps. 

Chez DIJO, nous avons développé notre Prébio énergie et immunité, qui regroupe l’action de prébiotiques, véritable nourriture des bonnes bactéries de notre flore digestive mais aussi de micronutriments et plantes qui vont contribuer à réduire la fatigue et à renforcer les défenses naturelles de l’organisme.

#4 - Prévenir grâce à la vaccination 

En prévention, il existe également des préventions plus médicales. La vaccination préventive est un très bon moyen de faciliter l’action du système immunitaire. Le principe de la vaccination préventive est simple : injecter une substance atténuée ou inactive qui va permettre au système immunitaire de se défendre contre un pathogène (bactérie ou virus) pour ensuite produire des cellules immunitaires mémoire. Ces cellules mémoire permettent à l’organisme de se défendre plus facilement et rapidement si une infection de ce même pathogène survient.

#5 - Respecter les règles d’hygiène 

Afin de prévenir au mieux et réduire le risque d’infection, des règles d’hygiène de base doivent être respectées : 

  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique
  • Éternuer dans un mouchoir ou votre coude 
  • Eviter les contacts fréquents avec des personnes malades 

 Sources :

[1] Yang B. et al. (2019). Effects of regulating intestinal microbiota on anxiety symptoms: A systematic review. General psychiatry, 32(2), e100056. https://doi.org/10.1136/gpsych-2019-100056 

[2]  Wimalawansa S. J. (2023). Infections and Autoimmunity-The Immune System and Vitamin D: A Systematic Review. Nutrients, 15(17), 3842. https://doi.org/10.3390/nu15173842

[3] Sommeil ⋅ Inserm, La science pour la santé, (2017), consulté sur https://www.inserm.fr/dossier/sommeil/

[4] Munteanu, C., & Schwartz, B. (2022). The relationship between nutrition and the immune system. Frontiers in nutrition, 9, 1082500. https://doi.org/10.3389/fnut.2022.1082500 

[5] Vaccins et vaccinations, un bénéfice individuel et collectif, (2022), consulté sur https://www.inserm.fr/dossier/vaccins-et-vaccinations/

Retour au blog

NOS PRODUITS ASSOCIÉS

Pack Symbiotique Energy & Immunity Pack Symbiotique Energy & Immunity
ÉNERGIE - IMMUNITÉ
Ajouter au panier

PACK SYMBIOTIQUE ENERGY & IMMUNITY

79€

Pack Intestins en béton Pack Intestins en béton
DIGESTION
Ajouter au panier

PACK INTESTINS EN BÉTON

79€

Glutamine Glutamine
BEST SELLER
BEST SELLER
Ajouter au panier

GLUTAMINE

39€

L'Indispensable Probiotiques L'Indispensable Probiotiques
BEST SELLER
BEST SELLER
Ajouter au panier

L'INDISPENSABLE PROBIOTIQUES

40€

Nos articles similaires

Préparez votre ventre : l’importance d’une cure de probiotiques en voyage
Bien-être
Conseils
santé
Préparez votre ventre : l’importance d’une cure de probiotiques en voyage

Votre prochain voyage approche, mais vous redoutez les désagréments digestifs ? Ne laissez pas ces soucis gâcher vos vacances ! Préparez-vous en toute sérénité avec une cure de probiotiques naturels, et savourez pleinement chaque instant de votre escapade.

Voir tout
Probiotiques et enfants
Enfants
santé
Les probiotiques pour les enfants : tout savoir

Découvrez comment les probiotiques peuvent booster la santé de vos enfants. Avantages, sources et précautions à connaître pour une digestion au top !

Voir tout
5 Aliments qui donnent des boutons : Comment mieux manger ? | DIJO Paris
Bien-être
Conseils
5 Aliments qui donnent des boutons : Comment mieux manger ?

L’alimentation est un élément clé d’une peau en bonne santé. Découvrez les 5 aliments à éviter qui favorisent l’apparition des boutons.

Voir tout
Faut-il manger avant ou après le sport ? Nos conseils | DIJO Paris
Alimentation
Conseils
Faut-il manger avant ou après le sport ? Nos conseils

Vous souhaitez optimiser vos performances sportives ? Découvrez nos conseils pour votre alimentation et tirer le maximum de chaque entraînement.

Voir tout