VRAI OU FAUX : LES PROBIOTIQUES

Vrai ou faux sur les probiotiques | DIJO l'expert du ventre, de la digestion et des probiotiques

L’apparition des probiotiques a bouleversé le monde des compléments alimentaires ces dernières années. Si la recherche s’est largement penchée sur le sujet, beaucoup d’idées reçues ont également émergé. On vous donne quelques faits et idées reçues afin d’y voir plus clair !


On obtient le plein potentiel des probiotiques qu’en consommant des prébiotiques : Vrai !

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui peuplent nos différents microbiotes. Les prébiotiques représentent leur substrat, afin qu’ils puissent se développer et effectuer leurs tâches plus efficacement, il s’agit là de fibres. L’idéal est de consommer les deux, pour une action symbiotique ! En réalité, on en consomme beaucoup dans le cadre d’une alimentation équilibrée : fruits, légumes, plantes, produits céréaliers, graines, oléagineux, ... Beaucoup de produits issus de ces catégories d’aliment en contiennent. Vous pouvez vous référer à l'article “Comment booster son métabolisme avec les prébiotiques ?” pour en savoir plus sur les sources de prébiotiques. 


Les probiotiques sont inutiles en cas d’alimentation équilibrée : Faux !

L’alimentation est loin d’être la seule cause de microbiote déséquilibré, et elle ne peut certainement pas complètement rétablir la flore intestinale d’une personne dans une société comme la nôtre. En effet, les dernières décennies ont laissé place à une multitude de facteurs de risques : environnement aseptisé depuis la naissance, antibiotiques, stress, tabac, alcool,… Nous avons potentiellement tous un microbiote déséquilibré, mais pour la plupart, nous n’avons pas conscience du fait que c’est cela qui affecte notre quotidien. Et dans tous les cas, mieux vaut prévenir que guérir !


Les probiotiques ne sont soumis à aucune réglementation : Faux !

Comme tout autre complément alimentaire, les probiotiques sont soumis au règlement européen. Celle-ci est imposée en France par l’Anses et la DGCCRF, afin d’assurer la sécurité des consommateurs.


Les aliments enrichis en probiotiques sont plus efficaces que les gélules : Faux !

Il existe, en effet, des produits traditionnels contenant des probiotiques : yaourts, kéfir, kombucha, certains fromages et dérivés du soja. Mais en réalité, la qualité des produits que l’on peut retrouver dans nos rayons est très variable. Les points les plus importants concernent le nombre d’UFC (unité formant colonie), la fraîcheur et la qualité des souches. Les bactéries n’ont pas un taux de survie de 100% lorsqu’elles sont ingérées, car elles doivent passer les différentes barrières intestinales qui leur sont agressives. En dessous de 10 milliards d’UFC, le bénéfice est faible, mais cette information n’est pas toujours indiquée, surtout sur les produits alimentaires. La teneur en probiotiques est souvent bien moindre dans les produits alimentaires que dans les compléments.


Plus on vieillit, plus on a besoin des probiotiques : Vrai !

Notre microbiote intestinal vieillit avec nous. Avec l’âge, sa composition est moins stable, certaines espèces bénéfiques se raréfient entraînant une perte de capacité dans certaines réactions. Les bactéries pathogènes et favorisant l’inflammation prolifèrent, entraînant des troubles intestinaux, une immunité affaiblie, etc.


Tous les probiotiques ont le même rôle : Faux !

Il existe beaucoup de souches différentes, qui possèdent toutes une action ciblée. Notre microbiote intestinal en contient d’ailleurs plus de 200. C’est pourquoi il est recommandé de favoriser les mélanges de souches, qui auront une action plus complète. La cure Indispensable probiotiques de Dijo contient d’ailleurs 8 espèces différentes, issues de la famille des Bifidobactéries, des Lactobacilles et des Lactocoques.


Il est vivement recommandé de prendre ses probiotiques à jeun, le matin : Vrai !

Comme mentionné précédemment, les probiotiques vont devoir effectuer un long chemin, et redoubler d’efforts pour passer les différentes barrières intestinales s’ils veulent arriver en nombre à destination. Autant leur faciliter la tâche, en les prenant à jeun le matin, 20 minutes avant le petit-déjeuner. Ainsi, ils ne stagnent pas dans l’estomac et passent plus facilement cette première étape.


Une prise unique de probiotique suffit : Faux !

Une prise unique n’aura pas l’effet escompté. Les probiotiques se prennent en cure, afin de réellement repeupler la flore intestinale. Les cures se font souvent sur 2 mois, à chaque changement de saison, mais il est totalement possible, et même recommandé, d’en faire votre allié au quotidien.