Soulager la constipation durant la grossesse ⎜DIJO Paris

Home > Blog > Soulager la constipation durant la grossesse

Soulager la constipation durant la grossesse

La constipation impacte votre grossesse ? Laissez nous vous dévoiler ses causes, ses risques et les solutions efficaces pour vous soulager durablement.

Ce qu’il faut retenir : 

  • La constipation est caractérisée par une fréquence de selles inférieure à 3 fois par semaine, accompagnée de selles dures et difficiles à évacuer. 
  • Elle est fréquente pendant la grossesse et touche aussi bien les futures mamans couramment sujettes à ce trouble que celles qui n’en souffraient pas avant leur grossesse.
  • Elle résulte de plusieurs facteurs physiologiques et hormonaux qui interviennent dans le corps de la femme enceinte. 
  • La constipation pendant la grossesse va bien au-delà de la simple gêne et peut engendrer des risques potentiels pour la santé de la future maman et du bébé.

  • De nombreuses solutions existent pour soulager la constipation pendant la grossesse. 

La grossesse est une période de grands changements dans la vie d’une femme, mais elle peut également apporter son lot de défis, notamment des problèmes digestifs tels que la constipation. Elle est caractérisée par une fréquence de selles inférieure à 3 fois par semaine, accompagnée de selles dures et difficiles à évacuer. Sachez que de nombreuses femmes enceintes font face à ce trouble inconfortable, vous n’êtes donc pas seule dans cette situation. Ce phénomène courant est lié aux multiples changements qui se produisent dans l'organisme de la femme enceinte et qui peuvent affecter son système digestif.


Pourquoi la constipation est-elle courante chez la femme enceinte ?

La constipation est fréquente pendant la grossesse et touche aussi bien les futures mamans couramment sujettes à ce trouble que celles qui n’en souffraient pas avant leur grossesse. Elle résulte de plusieurs facteurs physiologiques et hormonaux qui interviennent dans le corps de la femme enceinte. Tout d'abord, les hormones produites pendant la grossesse, telles que la progestérone, peuvent ralentir les contractions musculaires de l'intestin, ce qui entraîne une digestion plus lente et une stagnation des selles. De plus, l’augmentation de la taille de l'utérus exerce une pression sur les intestins, entraînant une compression qui peut rendre le passage des selles plus difficile. Les modifications hormonales et physiologiques en cours peuvent également affecter la motilité intestinale, entraînant une absorption accrue d'eau dans les selles, ce qui les rend plus dures et difficiles à évacuer. Certaines femmes enceintes peuvent également être plus sensibles aux changements dans leur alimentation ou niveau d'activité physique associé à cette période de vie particulière, ce qui peut également contribuer à la constipation. Enfin, les suppléments prénataux (vitamines prénatales et suppléments contenant du fer) souvent recommandés pendant la grossesse pour soutenir la santé de la mère et du bébé, peuvent parfois contribuer à la constipation. Les suppléments de fer, en particulier, peuvent durcir les selles et rendre leur évacuation plus difficile.


Quels sont les symptômes de la constipation chez la femme enceinte ?

Bien qu'elle puisse sembler anodine, la constipation pendant la grossesse peut être source d'inconfort et de gêne. Pour mieux prendre soin de vous-même, il est essentiel de reconnaître les symptômes de la constipation pendant la grossesse. Voici quelques exemples des principaux symptômes à surveiller lorsque vous êtes enceinte : 

  • Fréquence des selles réduites (moins de 3 par semaine) 
  • Difficulté à évacuer les selles 
  • Selles dures et sèches
  • Sensation de selles incomplètes après être allée aux toilettes 
  • Ballonnements et gaz 
  • Douleurs et crampes 
  • Hémorroïdes 

Toutefois, en cas de douleurs intenses, persistantes ou inhabituelles, ne cherchez pas à vous auto diagnostiquer. Consultez votre médecin, sage-femme ou tout autre professionnel de la santé qualifié pour répondre à vos questions, vous apporter de l’aide et vous prodiguer des soins si nécessaires.


Quels sont les risques associés à la constipation chez la femme enceinte ?

La constipation pendant la grossesse va bien au-delà de la simple gêne et peut engendrer des risques potentiels pour la santé de la future maman et du bébé. Il est important d'être consciente de ces risques et de prendre des mesures préventives pour préserver votre bien-être et celui de votre enfant. Voici une liste non exhaustive des principaux risques associés à la constipation pendant la grossesse. 

Tout d'abord, l'inconfort et les douleurs abdominales causés par la constipation peuvent rendre la grossesse moins agréable, impactant ainsi la qualité de vie. De plus, la déshydratation peut être exacerbée par la constipation. En effet, le corps des femmes enceintes possède un besoin en eau supérieur à la moyenne et la constipation, en causant une rétention d'eau dans les selles et en réduisant le volume de liquide dans le côlon, aggrave ce problème. La constipation peut également favoriser le développement d'hémorroïdes, des veines dilatées autour de l'anus et du rectum, entraînant des douleurs et des démangeaisons désagréables pendant la grossesse. Enfin, une constipation persistante peut mener à des efforts excessifs lors de la défécation, augmentant ainsi le risque de déchirures périnéales pendant l'accouchement. La constipation peut aussi provoquer des tensions musculaires excessives dans cette région sensible. De manière globale, en cas de symptômes persistants, n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils adaptés et vous soulager rapidement. 


Quelles solutions pour prévenir et soulager la constipation pendant la grossesse ?

La constipation pendant la grossesse peut être évitée ou atténuée grâce à des mesures préventives efficaces. Voici quelques solutions pour maintenir un transit intestinal optimal tout au long de votre grossesse :


1 - Adopter une alimentation équilibrée et riche en fibres 

Pour avoir une alimentation riche en fibres et soulager votre constipation, pensez aux fameux cinq fruits et légumes par jour ! En effet, les fibres alimentaires sont essentielles pour le bon fonctionnement du système digestif. Pensez donc à intégrer à votre alimentation 30 à 35 g de fibres par jour. Pour cela, consommez suffisamment d’aliments riches en fibres tels que les fruits et les légumes (crus et cuits), les céréales complètes, les graines oléagineuses (1 poignée par jour) ou encore les légumineuses. 


2 - Veiller à une bonne hydratation

Boire suffisamment d'eau est essentiel pour prévenir la constipation. La déshydratation peut entraîner un durcissement des selles en raison d’une absorption trop importante de l’eau des selles au niveau du gros intestin, ce qui rend leur évacuation plus difficile. Assurez-vous de boire au moins 1,5 à 2L d'eau minimum par jour pour maintenir une bonne hydratation. Alors, pensez à emporter votre gourde partout avec vous !


3 - Faites une cure de probiotiques naturels

Pendant la grossesse, les déséquilibres hormonaux peuvent perturber le microbiote intestinal et conduire à une dysbiose intestinale, ce qui peut entraîner des problèmes digestifs, dont la constipation. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants bénéfiques qui aident à restaurer et à maintenir l'équilibre de la flore intestinale. En consommant des probiotiques naturels, les femmes enceintes peuvent améliorer la diversité et l'abondance des bonnes bactéries dans leur intestin, favorisant ainsi une digestion plus régulière et une meilleure motilité intestinale. 

Chez DIJO, nous avons eu à cœur de créer lIndispensable probiotiques, une cure qui vise à repeupler vos intestins avec de bonnes bactéries, et renforcer votre microbiote intestinal. Ces bactéries de qualité favorisent un transit intestinal régulier et améliorent la consistance des selles, pour soulager la constipation durant la grossesse. Si vous êtes sujet à de la constipation chronique, nous vous conseillons une cure de 3 mois. Cela ne sera que bénéfique pour vous et pour votre enfant ! 


4 - Faites de l’exercice régulièrement 

Bien qu’elle ne soit pas systématiquement possible pour toutes les femmes enceintes, l'exercice physique est bénéfique à de nombreux égards pendant la grossesse, y compris pour la prévention de la constipation. Faire de l’exercice stimule le transit intestinal en favorisant les contractions musculaires dans l'intestin. Optez pour des activités adaptées à votre état de santé et à votre niveau de confort, telles que la marche, la natation ou le yoga prénatal. Si besoin, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre gynécologue afin de vous assurer de la compatibilité de la pratique à votre situation.


5 - Évitez les laxatifs stimulants 

Bien que certains laxatifs puissent être utilisés occasionnellement pour soulager la constipation, il est préférable d'éviter les laxatifs stimulants pendant la grossesse. En effet, ce type de laxatifs (médicaments ou plantes) peuvent provoquer des contractions utérines, voire même une fausse couche. Ainsi, privilégiez les laxatifs dits « de lest », qui entraînent une augmentation de l’hydratation et du volume des selles, ou les laxatifs dits  « osmotiques », qui élèvent la concentration en eau des selles. De manière générale, pendant votre grossesse, veillez à demander un avis médical systématiquement avant l’utilisation de laxatifs. 


6 - N’hésitez pas à en parler avec votre médecin 

Si vous souffrez de constipation persistante malgré l'adoption de mesures préventives, n'hésitez pas à en parler à votre médecin. Il pourra vous recommander des solutions adaptées à votre situation et vous rassurer sur la sécurité des remèdes naturels à utiliser pendant la grossesse. 


Quand faut-il consulter en cas de constipation chez la femme enceinte ?

Pour vous aider à mieux appréhender la constipation, voici un tableau récapitulatif des bonnes conduites à tenir :

Source de l'image : https://www.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/constipation-adulte/que-faire.html 

Retour au blog

NOS PRODUITS ASSOCIÉS

Nos articles similaires

Grossesse et maux de ventre : causes et solutions | DIJO Paris
Bien-être
Grossesse
Grossesse et maux de ventre : causes et solutions

Afin de vivre au mieux votre grossesse, découvrez les causes de vos maux de ventre, comment les identifier et nos solutions pour vous soulager.

Voir tout
Probiotiques pour les nourrissons : quoi en penser ? + DIJO Paris
Bien-être
Enfants
santé
Probiotiques pour les nourrissons : quoi en penser ?

Probiotiques pour nourrissons : découvrez les avantages, risques et recommandations essentielles pour le bien-être de votre bébé.

Voir tout
Quels sont les meilleurs probiotiques pour les bébés ? + DIJO Paris
Bien-être
Enfants
santé
Quels sont les meilleurs probiotiques pour les bébés ?

Dire adieu aux coliques de bébé, c’est possible ! Découvrez les probiotiques à privilégier pour la santé digestive et immunitaire des bébés.

Voir tout
Probiotiques et constipation : les bactéries comme alliées du transit intestinal | DIJO Paris
Bien-être
santé
Probiotiques et constipation : les bactéries comme alliées du transit intestinal

La constipation chronique est un trouble intestinal qui peut considérablement impacter la qualité de vie. Découvrez comment les probiotiques peuvent aider à réguler le transit intestinal et soulager la constipation.

Voir tout