Conseils probiotiques DIJO pendant la grossesse

Home > Blog > Mal de ventre enceinte, nos astuces pour vous soulager

Mal de ventre enceinte, nos astuces pour vous soulager

Vous cherchez des solutions naturelles contre le mal de ventre enceinte ? On vous dit tout sur les causes et les astuces pour vous soulager.


La grossesse est une période particulière dans la vie d’une femme, le corps change et des petits maux peuvent apparaitre durant ces 9 mois. Certaines douleurs, notamment au niveau du ventre, peuvent inquiéter la future maman. Alors,  pour que vous viviez cette grossesse sereinement, on vous explique tout sur les causes du mal de ventre enceinte et on vous donne quelques astuces pour vous sentir mieux. 

Le microbiote intestinal, qu'est-ce que c'est ?

Chaque individu abrite des colonies de micro-organismes : microbiote de l’intestin, de la bouche, du vagin, des poumons ou de la peau. Le plus important d’entre eux est le microbiote intestinal avec 100 mille milliards de bactéries appartenant à plus de 200 espèces différentes ! Depuis 2006, les découvertes scientifiques ont prouvé que le microbiote intestinal joue un rôle majeur sur la santé (système immunitaire, fonctions métaboliques, digestion, santé mentale…). Le ventre est d’ailleurs qualifié de deuxième cerveau. Les probiotiques sont ces bonnes bactéries qui colonisent les intestins et qui sont essentielles pour leur bon fonctionnement. Pendant la grossesse, ce microbiote peut être fragilisé et causer des douleurs, c’est pourquoi il est important d’en prendre soin. 

Quels sont les différents types de maux de ventre pendant la grossesse ?

1 - Le mal de ventre lié à la digestion 

Avec l’augmentation de la taille de l’utérus et le bébé qui grossit au cours des 9 mois, les organes digestifs se compriment, ce qui entraîne certains bouleversements au niveau de la digestion. De plus, le taux de progestérone élevé pendant cette période joue aussi sur le ralentissement du transit. De nombreuses femmes enceintes se plaignent de constipation, de ballonnements ou de brûlures d’estomac. 

2 - Les douleurs ligamentaires liées au changement hormonal

Ces douleurs sont spécifiques mais peuvent inquiéter la future maman, surtout en début de grossesse. Elles se traduisent par un tiraillement dans le bas du ventre, au niveau de l’aine et du bassin et sont causées par le changement hormonal. Les ligaments se détendent pour permettre au bébé de se frayer un chemin.

3 - Les douleurs musculaires liées aux contractions

Les muscles utérins sont mis à rude épreuve pendant cette période. L’utérus grossit, se détend, se contracte et des spasmes douloureux peuvent alors apparaître. 

Les solutions naturelles contre le mal de ventre enceinte

1 - Une bonne hygiène alimentaire contre le mal de ventre enceinte 🍓

Si vous êtes sujettes aux ballonnements, il faudra éviter les boissons gazeuses et les aliments qui fermentent, comme le chou et les produits laitiers. En cas de constipation, il faudra consommer plus de fibres, comme les céréales complètes, les pruneaux et les légumes frais. Si ce sont les brûlures d’estomac et remontées acides qui vous concernent, on vous recommande alors de fractionner les repas et éviter les aliments gras et épicés. 

2 - Une bonne hydratation pour prévenir le mal de ventre enceinte 💧

Boire au moins 1,5L d’eau par jour permet de lutter contre la constipation mais aussi contre les problèmes urinaires, comme les cystites, qui peuvent arriver pendant la grossesse. En buvant beaucoup, on urine plus et les germes stagnent moins dans la vessie.

3 - Rester active pour prévenir le mal de ventre enceinte 🧘🏼‍♀️

Si votre état le permet, avec l’accord de votre médecin, il est important de rester actif  pendant cette période pour assurer notamment une bonne digestion. La marche, la natation ou le yoga sont de bonnes activités physiques à pratiquer enceinte.

4 - Les probiotiques pour soulager le mal de ventre enceinte 🧫

Faire une cure de probiotiques de qualité permet d’éviter les troubles digestifs pendant la grossesse. Les probiotiques permettent aux intestins de mieux fonctionner et de limiter ces troubles, source de fatigue et de stress pour la future maman.

Les autres bienfaits des probiotiques pendant la grossesse

1 - Transmettre à l'enfant un capital de bonnes bactéries qui favorisera le développement de son propre microbiote

Dans le ventre de la maman, le tube digestif du bébé est stérile et dans les heures et jours qui suivent la naissance, il se retrouve colonisé par des milliards de bactéries. C'est au cours des trois premières années de sa vie que l'enfant construit son microbiote intestinal. Le développement de la flore intestinale va dépendre de l'alimentation du bébé, mais aussi de la flore de la mère. La prise de probiotiques durant la grossesse et plus particulièrement lors du dernier trimestre va avoir une incidence bénéfique sur la flore intestinale de la mère, ainsi que sur le développement de la flore intestinale de l'enfant.

2 - Prévenir l'apparition d'allergies chez l'enfant 

La prise de probiotiques d'une future maman au cours de sa grossesse et aux nourrissons limite les risques d’eczéma atopique jusqu’à l’âge de 4 ans. Enjeu de taille l’eczéma puisque l’on sait qu’il est un précurseur d’asthme et allergies alimentaires !

 

3 - Limiter les mycoses et les cystites  

Pendant  la grossesse, certaines femmes développent des mycoses et cystites de manière régulière. Les probiotiques pour la flore intime permettent de renforcer la flore vaginale et contribuent à son action de barrière contre les infections vaginales. Retrouvez ici nos probiotiques contre les mycoses et cystites. 

 

4 - Réduire le risque de diabète gestationnel 

 

Le  diabète gestationnel apparaît chez la femme enceinte et correspond au stade où le corps devient plus résistant à l’insuline, ce qui rend plus difficile l’élimination du glucose en excès dans le sang. Le diabète gestationnel affecte 1 grossesse sur 10 et peut causer toute une série de problèmes de santé à la mère et au nouveau-né. Une étude publiée dans le British Journal of Nutrition a montré que la prise de probiotiques pendant la grossesse préviendrait le risque de diabète gestationnel chez 2/3 des femmes : 6,5 % des femmes qui ont pris le placebo ont contracté un diabète gestationnel, contre 2,1 % des futures mères qui ont pris le probiotique, soit 68 % de femmes en moins. Pourquoi ? La supplémentation en probiotiques chez les femmes atteintes de diabète gestationnel permet de réduire considérablement la résistance à l’insuline. De manière générale, la prise de probiotiques pendant la grossesse améliore le contrôle du taux de sucre dans le sang. Selon une étude norvégienne publiée dans la revue médicale BMJ Open, qui a suivi 70 149 femmes en bonne santé entre 1999 et 2008 dont 37050 qui donnaient naissance à leur premier enfant, les femmes ayant pris des probiotiques durant la grossesse ont une meilleure tolérance au glucose et ont un meilleur contrôle de leur glycémie.

Quels probiotiques pendant la grossesse ?

Pour renforcer son microbiote intestinal pendant la grossesse et ainsi transmettre à l'enfant un capital en bonnes bactéries, d'éviter les troubles digestifs et de limiter le risque de diabète gestationnel, nous recommandons L'Indispensable probiotiques. Il  permet de maintenir l'équilibre du microbiote intestinal et de lutter contre la disparition de certaines populations de bactéries essentielles et protectrices au profit de populations pathogènes qui peuvent proliférer. Un déséquilibre du microbiote intestinal (lorsque les mauvaises bactéries prennent le dessus sur les bonnes bactéries) contribue à l’apparition de nombreux troubles, tels que : troubles du transit, inconfort digestif (douleurs et crampes abdominales, gaz et ballonnements), moins bonne résistance aux agressions extérieures…

Complément alimentaire - Indispensable probiotiques ⎜DIJOIndispensables probiotiques

Pour les femmes sujettes aux mycoses et cystites pendant la grossesse,  nous recommandons d'associer la cure Équilibre Féminin avec L’indispensable probiotiques et Flore vaginale probiotiques. Flore vaginale probiotiques permet de maintenir l’écosystème vaginal et de renforcer son effet barrière à la surface du vagin. Plusieurs facteurs peuvent déséquilibrer le microbiote vaginal, tels que : antibiotiques et antifongiques, déséquilibre du microbiote intestinal, système immunitaire affaibli, variation de la sécrétion d’œstrogènes au cours de la vie (grossesse, ménopause, certaines pilules contraceptives…), rapports sexuels, tabac, stress, excès ou manque d’hygiène… Un déséquilibre du microbiote vaginal contribue ainsi à l’apparition des infections vaginales.

Complément alimentaire - Équilibre féminin Probiotiques ⎜DIJO

Pack Équilibre Féminin

Retour au blog

NOS PRODUITS ASSOCIÉS

Pack Équilibre féminin Pack Équilibre féminin
FLORE VAGINALE + INTESTINALE
Ajouter au panier

PACK ÉQUILIBRE FÉMININ

80€

72€

Flore Vaginale Probiotiques Flore Vaginale Probiotiques
FLORE VAGINALE
Ajouter au panier

FLORE VAGINALE PROBIOTIQUES

40€

L'Indispensable Probiotiques L'Indispensable Probiotiques
BEST SELLER
BEST SELLER
Ajouter au panier

L'INDISPENSABLE PROBIOTIQUES

40€

Nos articles similaires

Soulager la constipation durant la grossesse ⎜DIJO Paris
Conseils
Grossesse
Soulager la constipation durant la grossesse

La constipation impacte votre grossesse ? Laissez nous vous dévoiler ses causes, ses risques et les solutions efficaces pour vous soulager durablement.

Voir tout