LES BIENFAITS DES PROBIOTIQUES PENDANT LA GROSSESSE

dijo-mal-de-ventre-enceinte | grossesse-diarrhée-femme-enceinte-6-mois-femme-enceinte-mois-remontées-acides-grossesse-brûlures-estomac-enceinte-acné-du-nourisson-acné-grossesse-maux-de-ventre-grossesse-antibiotiques-infection-urinaire-cure-de-bien-etre

Le microbiote intestinal qu'est-ce que c'est ?

Chaque individu abrite des colonies de micro-organismes : microbiote de l’intestin, de la bouche, du vagin, des poumons ou de la peau. Le plus important d’entre eux est le microbiote intestinal avec 100 mille milliards de bactéries appartenant à plus de 200 espèces différentes ! Depuis 2006, les découvertes scientifiques ont prouvé que le microbiote intestinal jouait un rôle majeur sur la santé (système immunitaire, fonctions métaboliques, digestion, santé mentale…), on parle d’ailleurs du ventre comme notre 2e cerveau. Les probiotiques sont ces bonnes bactéries qui colonisent les intestins et qui sont essentielles pour leur fonctionnement.

Les bienfaits des probiotiques pendant le grossesse

  • Transmettre à l'enfant un capital en bonnes bactéries qui favorisera le développement de son propre microbiote : dans le ventre de la maman, le tube digestif du bébé est stérile et dans les heures et les jours qui suivent la naissance, il se retrouve colonisé par des milliards de bactéries. C'est au cours des 3 premières années que l'enfant construit son microbiote intestinal. Le développement de la flore intestinale va dépendre de l'alimentation du bébé, mais aussi de la flore de la mère. La prise de probiotiques durant la grossesse et plus spécialement avant l'accouchement va donc avoir une incidence bénéfique sur la flore intestinale de la mère ainsi que sur le développement de la flore intestinal de l'enfant. 

  • Prévenir l'apparition d'allergies chez l'enfant : les probiotiques permettent également de prévenir l’apparition d’allergie chez l’enfant. La prise de probiotiques d'une future maman au cours de la grossesse et aux nourrissons limite les risques d’eczéma autopique jusqu’à l’âge de 4 ans. Enjeu de taille l’eczéma puisque l’on sait que l’eczéma est un précurseur d’asthme et d’allergies alimentaires !
  • Eviter les troubles digestifs pendant la grossesse : de nombreuses femmes sont concernées par des troubles digestifs et du transit pendant la grossesse. Les probiotiques permettent aux intestins de mieux fonctionner et de limiter ces troubles, source de fatigue pour la future maman.
  • Limiter les mycoses et les cystites : pendant la grossesse, de nombreuses femmes développent des mycoses et cystites de manière régulière. Les probiotiques pour la flore intime permettent de renforcer la flore vaginale et contribuent à son action de barrière contre les infections vaginales.
  • Réduire le risque de diabète gestationnel : le diabète gestationnel correspond au stade où le corps devient plus résistant à l’insuline, ce qui rend plus difficile l’élimination du glucose en excès dans le sang. Le diabète gestationnel affecte une grossesse sur 10 et peut causer toute une série de problèmes de santé à la mère et au nouveau-né. Une étude publiée dans le British Journal of Nutrition a montré que la prise de probiotiques pendant la grossesse préviendrait le risque de diabète gestationnel chez 2/3 des femmes : 6,5 % des femmes qui ont pris le placebo ont contracté un diabète gestationnel, contre 2,1 % des futures mères qui ont pris le probiotique, soit 68 % de femmes en moins. Pourquoi ? La supplémentation en probiotiques chez les femmes atteintes de diabète gestationnel permet de réduire considérablement la résistance à l’insuline.De manière générale, la prise de probiotiques pendant la grossesse améliore le contrôle du taux de sucre dans le sang. Selon une étude norvégienne publiée dans la revue médicale BMJ Open, qui a suivi 70 149 femmes en bonne santé entre 1999 et 2008 dont 37050 qui donnaient naissance à leur premier enfant, les femmes ayant pris des probiotiques durant la grossesse ont une meilleure tolérance au glucose et ont un meilleur contrôle de leur glycémie.

QUELS PROBIOTIQUES CHOISIR ?

Pour renforcer son microbiote intestinal pendant la grossesse et ainsi transmettre à l'enfant un capital en bonnes bactéries, d'éviter les troubles digestifs et de limiter le risque de diabète gestationnel ,nous recommandons L'Indispensable probiotiques. L'indispensable probiotiques permet de maintenir l'équilibre du microbiote intestinal et de lutter contre la disparition de certaines populations de bactéries essentielles et protectrices au profit de populations pathogènes qui peuvent proliférer. Un déséquilibre du microbiote intestinal (lorsque les mauvaises bactéries prennent le dessus sur les bonnes bactéries) contribue à l’apparition de nombreux troubles, tels que : troubles du transit, inconfort digestif (douleurs et crampes abdominales, gaz et ballonnements), moins bonne résistance aux agressions extérieures…

Pour les femmes sujettes aux mycoses et cystites pendant la grossesse,  nous recommandons d'associer  la cure Flore intime probiotiques avec L'Indispensable probiotiques. Flore intime probiotiques permet de maintenir l’écosystème vaginal et de renforcer son effet barrière à la surface du vagin. Plusieurs facteurs peuvent déséquilibrer le microbiote vaginal, tels que : antibiotiques et antifongiques, déséquilibre du microbiote intestinal, système immunitaire affaibli, variation de la sécrétion d’œstrogènes au cours de la vie (grossesse, ménopause, certaines pilules contraceptives…), rapports sexuels, tabac, stress, excès ou manque d’hygiène…Un déséquilibre du microbiote vaginal contribue ainsi à l’apparition des infections vaginales.