7 signes de microbiote déséquilibré

dijo-microbiote-intestinal | microbiote-intestinal-microbiote-def-digestion-difficile-mal-de-ventre-gaz-constipation-que-faire-constipation-aliment-problème-de-transit-alimentation-contre-constipation-brûlures-d’estomac-remède-brûlures-d’estomac-que-faire

Si votre microbiote est malade, vous le serez aussi ! Car tout passe par le ventre, c’est l’origine même de notre bien-être. Les signes et symptômes d’un microbiote déséquilibré varient selon les personnes, leur mode de vie et leurs prédispositions génétiques.

1.    Vous avez des troubles digestifs chroniques

Les troubles digestifs les plus répandus vont des ballonnements aux diarrhées en passant par la constipation, les douleurs abdominales et même le reflux gastro-oesophagien. Le problème, c’est qu’il n’est pas toujours facile d’identifier les causes de ces troubles qui peuvent être dus au stress mais qui sont aussi souvent liés à un microbiote déséquilibré. 

2.    Vous éprouvez souvent de l’anxiété

Des recherches récentes ont mis en évidence des troubles du microbiote chez les personnes anxieuses et déprimées. Certains probiotiques peuvent diminuer le niveau de cortisol, l’hormone du stress.

3.    Vous prenez facilement du poids

Il existe des dizaines de facteurs qui contribuent à la prise de poids, à commencer par l’alimentation transformée, le manque de sommeil, le stress chronique… Mais la flore intestinale joue aussi un rôle ! Les chercheurs pensent que la flore intestinale influence la sensation de satiété, la régulation de l’appétit et le niveau de certaines hormones impliquées dans la gestion du poids comme la leptine.

4.    Vous tombez souvent malade

C’est le signe que votre système immunitaire ne remplit pas complétement ses fonctions. En effet , notre microbiote intestinal constitue 80% de notre système immunitaire. Si notre microbiote est déséquilibré, il nous protège moins bien des virus et des infections.

5.    Vous souffrez d’auto-immunité 

Polyarthrite rhumatoide, maladie céliaque, thyroidite d’Hashimoto, syndrome de Sjoegren, lupus … Les maladies auto-immunes sont en hausse. Or, elles commencent presque toutes par de la perméabilité intestinale, signe d’un déséquilibre du microbiote. 

6.    Votre peau vous joue des tours 

Urticaires chroniques, acnée, eczéma peuvent apparaître en cas de déséquilibre de la flore intestinale ! 

7.    Vous avez pris un traitement antibiotique

Les antibiotiques éliminent à la fois les bactéries pathogènes et les bactéries utiles. Si ces dernières ne sont pas en nombre suffisant et pas suffisamment diversifiées, elles peuvent être supplantées par des bactéries moins favorables, entrainant inflammation intestinale et diarrhée. 

Comment rééquilibrer son microbiote intestinal ?  

Conseil #1 : Augmenter son apport en fibres prébiotiques

Les prébiotiques sont le carburant de nos bonnes bactéries ! On les trouve principalement dans les fruits, les légumes, les oléagineux et les légumineuses.

Conseil #2 : Faire le plein d’aliments lacto-fermentés

Les aliments lacto-fermentés contiennent des probiotiques naturels. On trouve des probiotiques dans les légumes lacto-fermentés (choux, betterave, choucroute, carottes), les aliments en saumure (cornichons, olives..), et aussi les boissons lacto-fermentées (Kefir, Kombucha).

Conseil #3 : Limiter la consommation d’aliments transformés

Ces aliments sont pro inflammatoires et nuisent à l’équilibre de notre microbiote intestinal. 

Conseil #4 : Faire une cure de L'Indispensable probiotiques (1 à 3 mois) à chaque changement de saison

Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques venant en renfort de nos propres bonnes bactéries intestinales, qui peuplent notre tube digestif et tout particulièrement notre colon. Les probiotiques permettent ainsi de renforcer le microbiote intestinal et de lutter contre la disparition de certaines populations de bactéries essentielles et protectrices au profit de populations pathogènes qui peuvent proliférer. Un déséquilibre du microbiote intestinal (lorsque les mauvaises bactéries prennent le dessus sur les bonnes bactéries) contribue à l’apparition de nombreux troubles, tels que : troubles du transit, inconfort digestif (douleurs et crampes abdominales, gaz et ballonnements), moins bonne résistance aux agressions extérieures…

Notre cure L'Indispensable probiotiques contient 8 souches et 28 milliards d’UFC* pour faire le plein de bonnes bactéries et renforcer notre microbiote intestinal !